CM – Chèque carburant : une « prime à l’inflation », mais pour qui ?

0

CONTROLE DU CARBURANT. Invité du journal 20 Heures de TF1 ce jeudi soir, le Premier ministre Jean Castex a dévoilé la réponse du gouvernement à la hausse des prix de l’essence. Cela vous aidera sous la forme d’un contrôle du carburant. Pour qui, pour quel montant ? Voici les premières informations officielles.

[Mis à jour le 21 octobre 2021 à 20h38] Jean Castex a mis fin au suspense ce jeudi 21 octobre. A l’invitation du journal de 20 heures de TF1 pour présenter la réaction du gouvernement à la hausse des prix du pétrole, le Premier ministre a rédigé une nouveauté : le chèque carburant, qualifié par Jean Castex d’« ajustement à l’inflation », ce qui implique que l’aide est considérée comme plus globale est considérée comme la simple question du carburant et touchera donc aussi les non-automobilistes.

Depuis plusieurs jours, le mécontentement grandit ainsi que les critiques de l’opposition, où se multiplient les appels à une baisse des taxes sur l’essence, plus importante, mais pour eux les finances publiques sont une mesure très coûteuse. La réaction du gouvernement sera finalement une mesure ciblée qui peut se résumer en trois points :

Pour rappel, une nouvelle facture hebdomadaire est attendue vendredi, mais les prix à la pompe étaient encore de 2 centimes chaque semaine dernière Les litres ont augmenté et ont atteint un niveau très proche de leurs records historiques : 1,56 euro le litre de gazole en moyenne nationale contre 1,62 euro le litre pour le 95 E10 sans plomb. Conditions, montant, versement, nous faisons le point sur cette précieuse clé du budget de nombreux Français : le chèque carburant, officiellement appelé « ajustement inflation » par Jean Castex.

Il était évidemment au cœur de l’intervention de Jean Castex dans le 20 heures de TF1 ce jeudi soir. Quels seraient les termes et les contreparties de la poussée du gouvernement face à la hausse des prix du carburant ? Il y aura donc une condition de revenu : « les Français qui gagnent moins de 2.000 euros par mois », soit environ 38 millions de Français touchés.

Depuis le début de la semaine, plusieurs membres du gouvernement avaient insisté sur les prévisions côté cible de la mesure. Dès vendredi 15 octobre, un proche de Jean Castex confiait au Parisien : « Ce ne sera pas une aide générale pour tous les automobilistes. Ce serait trop cher et irait aussi à l’encontre de notre politique de protection de l’environnement. » Suivaient toute la semaine le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, ardent défenseur du contrôle réservoir, mais aussi le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari jeudi soir sur BFM télévision. Quelques minutes avant l’intervention de Jean Castex, ce dernier a déclaré vouloir s’adresser « aux ménages et aux plus modestes et aux plus gros consommateurs de carburant ». Enfin, Jean Castex a continué de viser et a annoncé une aide bien plus massive que l’aide aux automobilistes en difficulté.

Les modalités de paiement du chèque carburant devraient être fixées très prochainement, sans doute après que Jean Castex a pris le 20 ce jeudi octobre 21 – Regarder l’info sur TF1 a parlé. Le Premier ministre a apporté quelques précisions mais a également pris du retard, évoquant une échéance de paiement fin décembre pour les cols blancs, janvier pour les fonctionnaires et probablement les retraités. Jean Castex a assuré vouloir s’assurer que cette compensation arrive dans les plus brefs délais, mais a admis que des précisions sur le dispositif devaient encore être apportées. Pour rappel et à titre de comparaison, le gouvernement a annoncé en septembre une prime aux bénéficiaires du chèque énergie pour régler leurs factures de chauffage, mais celle-ci n’est due qu’en décembre.

Elle est donc versée sous la forme d’un montant de 100 euros à tout Français qui gagne moins de 2000 euros net par mois. Ce montant est versé sous plusieurs formes, notamment directement par l’intermédiaire des entreprises pour les salariés. Des précisions doivent encore être fournies.

Au final, le dispositif développé par le gouvernement ne se rapproche pas du dispositif mis en place en région Hauts-de-France depuis 2016. Dans cette région, sous certaines conditions, une aide de 20 euros par mois est versée aux salariés. Il s’agit officiellement du dispositif « Aide au transport », dont les critères sont indiqués sur le site internet de la région. En plus de votre résidence en région Hauts-de-France, vous devez également :

Pour vérifier leur éligibilité, les habitants des Hauts-de-France peuvent faire une simulation et déposer leur demande via une « Assistance Transport » dédiée page sur le site Soumettre la région. 48.000 bénéficiaires ont été recensés par la région en 2020.

Une autre commune avait mis en place un dispositif d’aide financière au carburant en 2018, la métropole de Nice. Les critères étaient légèrement différents de ceux des Hauts-de-France : 10 kilomètres entre le domicile et le travail et plus de 500 mètres d’un arrêt de tramway. 23 000 personnes avaient bénéficié de cette aide de 60 euros par trimestre. Cependant, le système a pris fin en 2020 alors que la métropole s’est concentrée sur le soutien d’autres formes de mobilité comme un bonus pour l’achat d’un véhicule électrique ou d’un vélo.

Résumé

Conditions d’ajustement pour l’inflation
date de règlement
En augmentant
Contrôle carburant Hauts-de-France
Contrôle de carburant à Nice

[Mis à jour le 21 octobre 2021 à 20h38] Jean Castex a mis fin au suspense ce jeudi 21 octobre. Invité …

Je gère mes abonnements push

Les informations recueillies sont destinées au Groupe CCM Benchmark pour assurer l’envoi de votre newsletter.

Sous réserve des options auxquelles vous avez souscrit, elles seront également utilisées à des fins publicitaires ciblées.

Vous avez le droit d’accéder à vos données personnelles, de les rectifier et de demander leur suppression dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également revoir vos options de ciblage à tout moment. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Keywords:

Jean Castex,Motor fuel,Inflation,France,TF1,Jean Castex, Motor fuel, Inflation, France, TF1,,Jean Castex, Actualité économique, entreprises, économie, bourse, emploi, impôts, cac 40, creation d’entreprise, chef d’entreprise, grands patrons, consommation, multinationales, privatisation, délocalisations, concurrence, monopole, crise, bourse, licenciements, unio,,,,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: