CM – Covid-19 en Australie : « On ne peut pas vivre enfermé éternellement »

0

Les Australiens verront-ils enfin le bout du tunnel ? Le confinement se succède et se ressemble en Australie, qui poursuit une stratégie zéro covid depuis le début de la pandémie : des mesures strictes du début des cas à la fin de toutes les contagions. Des victimes qui ont payé jusqu’à présent – seulement 984 morts pour 25 millions d’habitants – mais qui avec le temps commencent à être difficiles à supporter.

Fin août, la moitié de la population est incarcérée. Les habitants de Sydney, invités à rester chez eux depuis juin, ont plus de temps jusqu’à fin septembre. À Melbourne, les résidents ont commencé une sixième une semaine seulement après la fin de leur cinquième détention. En un mois, cependant, le nombre de cas a encore augmenté : près de 900 cas de Covid-19 ont été détectés le 22 août – principalement en Nouvelle-Galles du Sud, l’État dans lequel se trouve Sydney – contre 150 un mois plus tôt.

« On ne peut pas vivre enfermés éternellement », a déclaré le Premier ministre dans une interview diffusée sur ABC le dimanche 22 août. Scott Morrison essaie de préparer les fantômes à un changement de stratégie imminent. Dans un plan de sortie national adopté par les États il y a quelques semaines, l’Australie prévoit de mettre fin aux blocages à grande échelle et de rouvrir ses frontières intérieures et extérieures lorsque 70 à 80% de la population âgée de 16 ans et plus sera vaccinée. « Le nombre de cas ne sera plus un problème lorsque nous atteindrons [ce seuil] », a-t-il martelé lors d’une conférence de presse lundi 23 août. La gestion des cas graves, la gestion des capacités d’hospitalisation et de réanimation seront notre objectif. « 

Jusqu’à présent, seuls 52,8% des Australiens âgés de 16 ans et plus ont reçu au moins une dose, dont 30,3% sont complètement vaccinés. C’est moins d’un quart de la population totale qui a été vaccinée, contre 60 Les Français, qui ont beaucoup misé sur AstraZeneca, finalement déconseillé aux plus jeunes, sont à court de bidons et prennent du retard, visant à atteindre l’objectif de 70 à 80 % de réouverture du pays, donc pas pour demain. .

D’autant plus que certains États qui ont réussi à contrôler le virus préféreraient s’en tenir à la stratégie zéro Covid par crainte de l’épidémie. Le Premier ministre d’Australie-Occidentale, Mark McGowan, a déclaré à ABC que le nombre de cas enregistrés à Sydney « Nous avons éliminé le virus lorsque la variante Delta est apparue et je veux qu’il le reste ». e gouvernement du Queensland n’est guère plus enthousiaste.

A l’inverse, les Etats qui ont été touchés par les vagues répétées – notamment ceux dans lesquels se situent Sydney et Melbourne – sont plus dans la lignée du Premier ministre australien. « Si nous sommes vaccinés à 80%, chaque État doit vivre avec Covid-19 », a déclaré Gladys Berejiklian, chef du gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud. Nous ne pouvons pas garder la variante Delta pour toujours. « 

 » Si on ne le fait pas à 70 %, 80 %, quand allons-nous le faire ?  » Face aux réticences de certains Etats, Scott Morrison nous a rappelé qu’il fallait  » sauter le pas « . Le ministre a reconnu un risque à mettre fin aux confinements et a également souligné l’impact de la stratégie actuelle « à la fois sur la santé mentale et physique des Australiens et sur la réussite économique » du pays. Les confinements « ne doivent durer qu’aussi longtemps qu’ils sont absolument nécessaires et pas un jour de plus », a-t-il souligné. « C’est notre objectif : vivre avec ce virus, ne pas vivre dans la peur de ce virus. »

Recevez chaque mardi la meilleure actualité internationale et obtenez un aperçu de l’exclusivité Le Point -Offres.

La proximité détruit aussi la famille, les couples, pour de multiples raisons, matérielles et psychologiques – ne serait-ce que la distance géographique – prolonge les amitiés, nous rend individualistes, voire indifférents, révèle en nous des aspects que nous n’aimons pas. Bref, une vraie sa… perie.

« Pour vivre heureux, vivons en secret » Alors les Australiens devraient être heureux, les anti-fiscaux qui ne se cachent pas sont donc mécontents, pour se calmer, ils déambulent dans les rues en groupe. On les retrouve parfois en gerbes, mais dans ce cas ils sont enfermés, ils sont contents… Nous pas parce qu’ils coûtent un « bras » à la communauté.

Mais qui travaille à la fabrication d’autres outils pour le cartable du ministre de la Santé ? Aujourd’hui, à part des vaccins inadéquats, il n’a à offrir qu’une peine de prison avec le risque d’une overdose mortelle. Une honte! Le tabac tue, l’emprisonnement aussi.

Lire les articles de la rubrique International,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Australia,Vaccine,Australia, Vaccine,,,,Confinement-Déconfinement-Covid-19-Virus-Vaccins-Scott Morrison,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: