CM – D-Day, l’histoire de l’amitié franco-américaine dans le sable et le sang

0

Le 6 juin marque le 77e anniversaire du débarquement des soldats américains en Normandie. Un jardin du souvenir a été inauguré hier à Picauville (Manche) sur un terrain où un C-47 s’est écrasé il y a 77 ans, touché par les tirs nourris de la défense aérienne allemande. Il rend hommage aux vingt jeunes soldats américains tués dans le crash. Ils venaient de Virginie, de l’Ohio, du Texas, de l’État de New York et c’était « leur premier et dernier combat ». Malgré quelques restrictions du protocole sanitaire, le Normandy Victory Museum célébrera dûment le 77e anniversaire du débarquement de Normandie.

Le 6 juin 1944 fut le jour où l’amitié franco-américaine s’est scellée dans le sable et le sang. Mais n’oublions pas que les Anglais et les Canadiens étaient aussi des alliés. Il est à peine une heure du matin lorsque les planeurs de la 6th Airborne Division britannique, qui décollent de Ranville, donnent le signal de l’opération Overlord. Quelques heures plus tard, un commandement britannique dirigé par le commandant Kieffer débarquait à Sword Beach, tandis que d’autres soldats britanniques débarquaient à Gold Beach. La zone Juno Beach est la zone assignée aux Canadiens.

S’il est un endroit où le débarquement du jour J a failli échouer, c’est bien sur Omaha Beach à Colleville-sur-Mer. Les lourdes pertes subies par les troupes américaines lui valent le triste surnom de Bloody Omaha. 34 000 soldats américains y débarquent, 32 000 arrivent à quelques encablures sur Utah Beach. Au total, pour la plupart, 156 000 soldats alliés américains, britanniques et canadiens entrent en Normandie. En face d’eux, retranchés derrière les maisons en rondins du mur de l’Atlantique ou postés à l’intérieur des terres, ils tirent sur les 105 000 hommes de l’armée d’occupation allemande.

Le soir du jour J, pourtant, l’état-major américain estime que les pertes humaines étaient inférieurs aux prévisions : 10 600 morts, blessés ou portés disparus dans le camp allié, alors qu’il avait prévu 25 000 morts.

Le chef de la défense allemande des côtes de la Manche n’était pas en Normandie le 6 juin 1944. Les Allemands savent que les Alliés préparent depuis plusieurs mois un débarquement sur la côte. La question est où, mais aussi quand. Début juin, les conditions météorologiques sont défavorables et obligent les forces alliées à reporter leur projet. Mais les prévisionnistes déterminèrent une légère accalmie dès l’après-midi du 5 juin et les Alliés décidèrent de lancer l’attaque.

Un coup que les Allemands n’avaient pas prévu d’ailleurs convaincus qu’il y avait eu du beau temps pendant six jours Il a fallu aux Alliés pour se lancer l’opération. Erwin Rommel, responsable de la défense des côtes de la Manche, en a profité pour partir en vacances en Allemagne le 5 juin pour fêter l’anniversaire de sa femme. Mauvais timing… Le débarquement des Alliés, puis la victoire dans la bataille de Normandie qui s’ensuit, nous ont permis peu à peu d’affronter la victoire contre l’armée impériale.

La seule anecdote que vous ayez sur cette journée fatidique du 6 juin , 1944 Apporter un sourire est le nom des plages sur lesquelles les Alliés ont débarqué. Les commandos américains et britanniques avaient le choix des plages sur lesquelles leurs soldats devaient débarquer. Les Américains donnent à leurs plages le nom d’un État de l’Utah et d’une ville du Nebraska, à Omaha, où vivent deux sous-officiers. Le général britannique Montgomery a suggéré des noms de poissons : Goldfish et Swordfish, qui deviendraient Gold et Sword. En revanche, sa proposition de nommer la dernière méduse de plage est rejetée : Abrégée en « gelée », elle ne semble pas appropriée dans les circonstances… Le lieutenant-colonel canadien Dawnay, Juno, trouve le nom définitif, qui ne l’est pas. .. sauf pour le prénom de sa femme.

C’était il y a 77 ans ! Les Alliés se sont unis pour combattre Hitler, le national-socialisme et sa conquête effrénée du continent européen. Pendant ce temps, un vent de populisme souffle sur le vieux continent.

(Joyeux anniversaire à un homme qui est né la veille de ce jour apocalyptique, non loin de là…)

Rachel Brunet

* Les données personnelles ne seront ni stockées ni utilisées sur le site ou à des fins commerciales.

Comment se sont passées les élections consulaires en 2021 ? Le test de vote en ligne a-t-il réussi ? Jean-Baptiste Lemoyne a répondu à nos questions.

Pour comprendre les bienfaits de ces colonies de vacances, nous avons rencontré Isabelle Bonneau, fondatrice de Tessa International School dans le New Jersey.

Une fête pour commémorer le couronnement de Gustav I. Wasa et la sortie de la Suède de l’Union de Kalmar le 6. Voici quelques idées de célébration.

Keywords:

Normandy landings,Omaha Beach,France,Normandy landings, Omaha Beach, France,,COMMÉMORATIONS,VIDÉO,sable,Omaha,Beach,rendre,hommage,soldats,américains,morts,Normandie,Conflit armé,,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: