CM – Le gouvernement adapte ses aides aux entreprises pour être « sur mesure »

0

Le gouvernement va prolonger d’un mois le Fonds de solidarité avant de passer au « sur mesure » à partir du 1er octobre, au milieu des inquiétudes de nombreux professionnels venus lundi à Bercy faire le point sur les aides d’urgence aux entreprises.

« Notre le message est clair : nous mettons fin à tous les frais et passons à un accompagnement ciblé et sur mesure », a déclaré sur Twitter le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

secteurs touchés par la crise sanitaire – représentants du commerce, du tourisme et de l’événementiel – sous l’impulsion de Bruno Le Maire, qui avait promis aux entrepreneurs une clause de révision fin août. A ses côtés se trouvent ses collègues du Labour Elisabeth Borne, des PME Alain Griset et du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne et du ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Compte tenu de la bonne santé de l’économie française, M.  » la semaine dernière  » Sifflé et en même temps promis de continuer à  » soutenir ceux qui en ont besoin « .

L’introduction du passeport santé dans des lieux accessibles au public début août, qui a refroidi de nombreux experts, n’a  » aucun impact sur l’activité économique du pays », lui a assuré le ministre de « L’épargne sur la base de la carte de crédit hebdomadaire ». Payer les dépenses. A « une ou deux exceptions », comme les grands centres commerciaux, a-t-il précisé lors d’une conférence de presse.

A l’issue de la réunion, il a annoncé une « transition » vers la suppression du Fonds de solidarité des entreprises fin septembre. Soit une prolongation d’un mois aux mêmes conditions qu’en août (compensation jusqu’à 20% des ventes) mais avec une nouvelle condition ajoutée par Bercy pour éviter les « effets d’aubaine » pour ceux qui préfèrent fermer rester et recevoir des subventions : atteindre au moins 15 % de son chiffre d’affaires.

Pour les départements d’outre-mer en revanche, qui sont toujours soumis à des obligations de fermeture pour raisons sanitaires, tous les appareils sont entretenus, précise M. Le Maire.

Pour son « sur mesure » mesures qui seront en vigueur à partir du 1er octobre, le gouvernement utilisera un dispositif existant appelé « Frais Fixes » pour couvrir toutes les dépenses d’une installation Des pertes record et devoir encore supporter des frais fixes trop élevés », explique Bruno Le Maire. /p> Une annonce avec un avertissement : Les « sur mesure » prendront plus de temps ng de dossiers ou une indemnisation au titre de « quelques semaines » contre « quelques jours » pour le fonds de solidarité.

Pour les secteurs qui sont « structurellement touchés » par la crise économique en lien avec l’épidémie de Covid-19, a Bruno Le Maire a promis des « plans d’action » qui ont été convenus avec les professionnels concernés : l’événementiel, les agences de voyages ou encore la montagne, a-t-il énuméré.

« Tout cela a une finalité : chaque brutalité, chaque préjudice économique, chaque éviter des dommages », a résumé M. Le Maire.

Environ 80 milliards d’euros ont été distribués sous forme d’aides d’État : environ 35 milliards via le Fonds de solidarité, un montant similaire pour le régime de l’emploi à temps partiel, le reste dans le forme d’exonérations ou de réductions des prestations sociales pour les PME et les Indépendants prend fin mardi.

Le gouvernement doit réagir à différentes situations : ont déclaré des représentants des cafés, restaurants, hôtels et discothèques vendredi que leurs activités estivales avaient diminué de 20% par rapport à l’été 2019 et appelaient à une prolongation de l’aide. Mais un bon quart des restaurateurs ont passé un bon été.

Après l’annonce des mesures lundi, Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants (ESD, hôtels, restaurants et discothèques), s’est dit  » satisfait »: « C’est quelque chose de pragmatique ». C’est « une façon de travailler qui nous convient », avec une clause de révision début novembre, a-t-il ajouté. Le Maire et Griset et sa collègue culturelle Roselyne Bachelot ont reçu séparément.

Cette dernière a annoncé lundi sur France Info en référence au secteur de la presse un effort « pour un certain nombre d’acteurs et notamment pour les photojournalistes et photo-documentaristes » .

Lire les articles de la rubrique Entreprise,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQCrédit d’impôtTutoriel vidéoPublicitéContactPlan du siteMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de protection des données personnelles Archives

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu Point inclus dans votre annonce.

Pour cela, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

La rédaction du Point – plus d’une centaine de journalistes – vous accompagne
ses enquêteurs, ses reporters, ses correspondants sur tous les continents.
Notre travail? Enquêter, révéler et, surtout, ne jamais lâcher prise. Recettes de
L’abonnement et la publicité nous donnent les moyens d’un journalisme gratuit et de qualité.
Pour nous lire, abonnez-vous ou acceptez les cookies.

Keywords:

Bruno Le Maire,Bruno Le Maire,,Coronavirus Covid-19,Crise économique,Emploi – Travail,Entreprises,Gouvernement,Pass sanitaire,,,,,,,,tourisme-restauration-hôtellerie-distribution-consommation-gouvernement-entreprises-économie-budget-patronat-cinéma-culture,

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: