Découvre ces trois raisons pour lesquelles le Maroc est entré dans l’histoire à Qatar 2022

0

Écrire
BBC Nouvelles Monde

Le Maroc est entré dans l’histoire samedi.

Le cadre ne pouvait pas être plus arabe, la même langue parlée dans le pays africain.Les Africains ont battu le Portugal 1-0 au stade Al Thumama, qui s’inspire de tissus appelés Gahfiya.

Cela en a fait le premier pays africain et arabe à atteindre une demi-finale de Coupe du monde.

Il s’agit d’un événement historique à bien des égards : seules deux nations, les États-Unis et la Corée du Sud, hors Europe et Amérique du Sud, ont réussi un tel exploit lors des 21 dernières Coupes du monde organisées à ce jour.

Et comment ils l’ont fait : le Maroc est toujours invaincu, après avoir dépassé la Belgique, l’Espagne et maintenant le Portugal de Cristiano Ronaldo.

Ils n’ont également encaissé qu’un seul but – celui que le Canada a marqué contre eux en phase de groupes.

Le tout sous la houlette de Walid Regragui, un ancien joueur qui n’a eu qu’une expérience d’entraîneur dans le football marocain mais qui a réussi à donner une identité à une équipe emmenée par l’arrière latéral du PSG Achraf Hakimi et l’ailier de Chelsea Hakim Ziyech.

Ici, à BBC Mundo, nous vous présentons trois des raisons de cet exploit historique, qui pourrait devenir épique s’ils atteignent la finale au Qatar le 18 novembre.

La méthode
Peut-être que la principale raison pour laquelle le Maroc est en demi-finale de cette Coupe du monde est qu’il avait une stratégie claire utilisée par chacun de ses joueurs.

Et il est appliqué avec une telle discipline et une telle rigueur que les équipes adverses semblent escalader une montagne rocheuse qu’elles ne pourront jamais atteindre.

Alors que beaucoup ont qualifié l’approche de Regragui d’ultra-défensive, la vérité est qu’elle a permis à l’équipe de battre la Belgique 2-0, de ne pas concéder un pouce contre l’Espagne et de battre maintenant une équipe portugaise qui vient de battre la Suisse en 16 derniers 6: 1 avait vaincu 16.

C’est l’équipe qui a encaissé le moins de buts en Coupe du monde : un contre le Canada. La Croatie suit avec deux.

« Le Maroc a joué un excellent football, en particulier contre le Portugal qu’il a préparé pour marquer samedi », a déclaré l’ancien footballeur écossais et commentateur de la BBC Pat Nevin.

La génération dorée ?
Bien que ce soit le travail collectif de l’équipe qui a amené le Maroc à ce niveau sans précédent, cette équipe comprend des joueurs bien connus du monde entier.

Parmi eux se trouvent l’ailier droit de Chelsea Hakim Ziyech et l’ailier du PSG Achraf Hakimi.

Bizarrement, aucun de ces deux joueurs n’est né au Maroc.

Ziyech est né aux Pays-Bas. En fait, il faisait partie de l’équipe nationale des jeunes de ce pays. Cependant, quand est venu le temps de décider pour quelle équipe jouer dans l’équipe senior, il a choisi le Maroc, où ses parents sont nés.

L’ailier de Chelsea a joué à l’Ajax Amsterdam et joue actuellement pour le club britannique avec lequel il a remporté la Ligue des champions en 2021.

Hakimi, qui est né à Madrid, en Espagne, était plus direct et a toujours choisi le Maroc parmi les équipes de jeunes.

Il faisait partie de l’équipe du Real Madrid mais a été prêté au Borussia Dortmund puis au PSG où il joue actuellement.

A ces joueurs s’ajoutent le gardien Yassine Bounou, élu meilleur joueur africain du championnat espagnol (il joue à Séville) et neuvième meilleur gardien du monde.

Soutien
Cela peut sembler être un problème mineur, mais le soutien que les « Lions de l’Atlas », comme on les appelle, a reçu n’est comparable qu’à celui de l’équipe nationale argentine.

Tout au long des matches du Maroc au Qatar, les supporters ont constamment offert leur soutien, scandant lorsque leur équipe avait le ballon et sifflant lorsque l’adversaire avait le ballon.

« Il semble que le Maroc accueille cette Coupe du monde et non le Qatar », a commenté un fan marocain au journal britannique The Guardian.

Selon l’envoyé spécial de BBC Mundo à Doha, José Carlos Cueto, outre les partisans marocains au Qatar, des Égyptiens, des Tunisiens, des Saoudiens et d’autres pays arabes soutiennent également le Maroc.

« Il y a des Égyptiens, des Jordaniens, des Irakiens, des Yéménites ; ils avaient tous quitté leur famille et leur travail juste pour venir soutenir le Maroc », a déclaré un autre fan, cité par le journal britannique.

Rf: BBC News Mundo

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire