Lors de l’AG de TotalEnergies, des affrontements et des gaz lacrymogènes entre la police et les militants écologistes.

0

Des échauffourées lors de l’assemblée générale de TotalEnergies

TotalEnergies a tenu son assemblée générale électrique le 26 mai à Paris, mais elle a été perturbée par des manifestants pour le climat et des actionnaires en désaccord avec la politique climatique de l’entreprise. Des dizaines de manifestants ont tenté de pénétrer dans la rue devant la salle Pleyel, où se tenait l’assemblée, et ont été délogés par la police à l’aide de gaz lacrymogène. Des militants ont également bloqué les entrées de la rue du Faubourg Saint-Honoré. TotalEnergies a interdit l’utilisation des téléphones portables et obligé les actionnaires et les journalistes à laisser certains effets personnels à l’entrée pour éviter le scénario chaotique de l’année dernière.

Les sujets brûlants de l’assemblée générale

Les actionnaires de TotalEnergies ont été appelés à voter sur une résolution consultative émanant de l’organisation d’actionnaires activistes Follow This, qui s’attaque principalement aux émissions indirectes de CO2. L’organisation demande à TotalEnergies d’aligner ses objectifs de réduction sur l’Accord de Paris de 2015, afin de limiter le réchauffement planétaire à +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Le groupe recommande de voter contre, jugeant la résolution « contraire aux intérêts » de TotalEnergies, de ses actionnaires et de ses clients. La major va néanmoins faire valoir ses efforts pour le climat et appelle ses actionnaires à voter en faveur de sa propre résolution climatique.

Les projets de TotalEnergies

TotalEnergies est présent dans de nombreux projets de gaz naturel liquéfié et de pétrole, aux Émirats arabes unis, en Irak, en Papouasie ou encore en Ouganda, avec le projet controversé de l’oléoduc chauffé Eacop devenu un symbole médiatisé de la lutte anti-pétrole. Le groupe entend consacrer un tiers de ses investissements dans les énergies bas carbone et atteindre 100 GW de capacités d’électricité renouvelable d’ici 2030. Le PDG Patrick Pouyanné a déclaré que « ce sont les revenus des hydrocarbures qui nous permettent d’investir massivement et de développer les renouvelables ».

Mots clés: TotalEnergies, assemblée générale, climat, manifestants, actionnaires, émissions de CO2, énergies bas carbone, capacités d’électricité renouvelable.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: