« L’énigme Marlène Schiappa : embarrassante mais protégée par le Président »

0

Marlène Schiappa, la ministre qui rêvait de poser pour Playboy

Marlène Schiappa, ancienne ministre déléguée à la Citoyenneté, a toujours été une fervente partisane de la liberté d’expression et de la sexualité. En 2022, elle avait été approchée pour poser dans le célèbre magazine Playboy, mais avait été retenue par les hauts fonctionnaires de Beauvau. Cependant, une fois sortie de son poste ministériel, elle a finalement réalisé son rêve en posant pour le magazine.

Schiappa est connue pour sa plume graphomane et ses ouvrages sur la sexualité, tels que « Osez l’amour des rondes » et « Osez l’orgasme féminin ». Pour elle, poser pour Playboy était l’occasion d’afficher son pouvoir politique et son érotisme, mais aussi de transgresser les normes sociales.

Les obstacles rencontrés par Marlène Schiappa

Malgré son désir de poser pour Playboy, Marlène Schiappa a été retenue par les hauts fonctionnaires de Beauvau, qui lui ont rappelé qu’elle représentait la République. Une fois sortie de son poste ministériel, elle a finalement pu réaliser son rêve, mais a dû faire face à des critiques et des insultes en ligne.

Schiappa a également été empêchée de participer à l’émission de télévision Fort Boyard en raison de son statut de ministre. Ces obstacles ont renforcé sa détermination à défendre la liberté d’expression et la sexualité, et à lutter contre les normes sociales restrictives.

La défense de la liberté d’expression et de la sexualité

Pour Marlène Schiappa, poser pour Playboy était une façon de défendre la liberté d’expression et de la sexualité, et de transgresser les normes sociales restrictives. Elle estime que chacun devrait avoir le droit de s’exprimer librement sur sa sexualité, sans être jugé ou stigmatisé.

Schiappa continue de défendre ces valeurs, même après avoir quitté son poste ministériel. Elle estime que la sexualité est un sujet important qui doit être abordé de manière ouverte et honnête, et qu’il est temps de briser les tabous et les stéréotypes qui entourent ce sujet.

Mots clés : Marlène Schiappa, Playboy, liberté d’expression, sexualité, normes sociales, tabous, stéréotypes, défense.

Vidéo du jour: