INCROYABLE MAIS VRAI : VOICI LE NOUVEAU CONTINENT DÉCOUVERT SOUS L’EUROPE

    0
    17

    Ce n’est pas une histoire de sciences fictions, ou les versets bibliques du déluge de l’époque de Noé, mais une réalité. Tout un continent a été englouti sous l’Europe. Et c’est grâce aux recherches archéologiques qu’on se rend compte qu’un continent Perdu, a été  englouti sous l’Europe il y a 120 millions d’années .

    Le Grand Adria est entré en collision avec le plateau européen et la majorité du contient a glissé sous le manteau terrestre. Le bassin méditerranéen cacherait dans son sous-sol les vestiges du Grand Adria, un immense continent qui aurait percuté le sud de l’Europe il y a 120 millions d’années. Selon les géologues qui l’étudient depuis une dizaine d’années, la masse de terre serait née il y a 240 millions d’années.

    Elle se serait détachée du Gondwana, l’un des deux seuls continents sur Terre à l’époque, selon une étude publiée le 3 septembre dans la revue Gondwana Research. Au moment du choc tectonique avec l’actuelle Europe, la quasi-intégralité de Grand Adria aurait glissé sous l’Europe. Il n’en serait resté que quelques petits morceaux à la surface. C’est l’analyse de ces pierres qui a permis aux chercheurs de confirmer l’existence de ce continent disparu et d’en déduire son histoire et son parcours. Un travail d’envergure : les restes du Grand Adria sont disséminés dans une trentaine de pays, entre l’Espagne et l’Iran.

    « La région méditerranéenne est tout simplement un immense désordre géologique », a expliqué Douwe van Hinsbergen, coauteur de l’étude, dans la revue Science. « Tout y est incurvé, en morceaux et sur plusieurs couches. » Les chercheurs ont donc eu besoin de temps pour réunir la matière en effectuant des fouilles à de nombreux endroits. Ils ont aussi dû développer des logiciels capables d’analyser cette immense masse de données. D’autres experts ont utilisé des instruments de tomographie sismique. Cela leur a permis de conclure que certaines parties de Grand Adria se sont enfoncées jusqu’à 1.500 km sous le manteau terrestre européen.

    Mais que s’est-il passé ? Revenons 240 millions d’années en arrière : à ce moment-ci de l’Histoire, les terres émergées constituent deux supercontinents : la Laurasie au nord, et le Gondwana au sud. Des morceaux du Gondwana – qui comprenait l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Australie, l’Antarctique et le sous-continent indien – vont cependant se détacher et se mettre à remonter vers le nord. Parmi ces fragments, une partie du Maghreb, l’Espagne, le sud de la France et le Grand Adria, de la taille du Groenland. Lorsque ce dernier se heurte à l’Europe, il perd cependant le combat. L’Europe, plus massive, l’a littéralement englouti. Les miettes de croûte du Grand Adria, qui se sont détachés et se sont dispersées sur des dizaines de pays ont cependant permis aux chercheurs de reconstituer l’histoire de ce continent oublié. Une tache qui a pris du temps car les logiciels de l’époque n’étaient pas assez puissants pour traiter autant de données, mais qui en valait la peine : les chercheurs savent désormais que le continent submergé se trouve aujourd’hui à quelques 1500 km de la surface terrestre

    SOURCE:https://www.coupsfrancs.com/incroyable-mais-vrai-un-continent-decouvert-sous-leurope/

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]