Home Actualité internationale « Adèle Haenel écrit une lettre à Télérama : ‘J’ai décidé de politiser mon arrêt du cinéma' »
Actualité internationale

« Adèle Haenel écrit une lettre à Télérama : ‘J’ai décidé de politiser mon arrêt du cinéma' »

Alors que “Télérama” enquêtait sur la trajectoire de l’actrice, Adèle Haenel a, pour la première fois depuis les César 2020, accepté de prendre la parole. Elle a répondu à nos sollicitations par un courrier. Nous publions cette lettre en intégralité.

Adèle Haenel, l’actrice française qui avait fait sensation en quittant la cérémonie des César en 2020 pour protester contre la nomination de Roman Polanski, a récemment pris la parole pour expliquer ses choix politiques. Dans une lettre, elle exprime son rejet d’un monde auquel elle ne veut plus appartenir et sa volonté de se battre pour une société plus juste. Cette prise de parole radicale a suscité des interrogations sur la trajectoire de l’actrice et sur les raisons de sa disparition des écrans.

La directrice de la rédaction de Télérama, Valérie Hurier, a décidé d’enquêter sur Adèle Haenel et d’interroger son parcours. Dans un article, elle revient sur les événements qui ont marqué la carrière de l’actrice, notamment son engagement dans le mouvement #MeToo et sa lutte contre les violences sexuelles dans le milieu du cinéma. Elle souligne également la radicalité de son discours et son refus de compromis.

Malgré les nombreux refus qu’elle a essuyés pour obtenir des témoignages sur Adèle Haenel, la rédaction de Télérama a décidé de publier cet article pour éclairer la trajectoire de l’actrice et donner la parole à une voix qui peut faire écho à d’autres dans sa génération. La directrice de la rédaction souligne que la liberté d’expression est une valeur fondamentale du magazine, qui s’inscrit dans la réforme de la société et non dans la rupture.

Cet article met en lumière la prise de position radicale d’Adèle Haenel et son engagement pour une société plus juste. Il souligne également l’importance de la liberté d’expression et de la lutte contre les violences sexuelles dans le milieu du cinéma. En publiant cet article, la rédaction de Télérama montre son engagement pour une presse libre et indépendante.

Mots clés : Adèle Haenel, #MeToo, cinéma, liberté d’expression, violences sexuelles.

A LIRE AUSSI ...

Drame effroyable à Nkozoa : Une femme commet l’impensable .

Un drame épouvantable secoue le quartier Nkozoa à Yaoundé, où une dame...

Répercussions de l’attaque du Hamas : Démission du chef du renseignement militaire d’Israël.

Le chef du renseignement militaire d’Israël a démissionné après avoir assumé la...

[quads id=1]