Home Actualité internationale Des exercices militaires avec munitions réelles sont menés par l’Algérie près de la frontière avec le Maroc.
Actualité internationale

Des exercices militaires avec munitions réelles sont menés par l’Algérie près de la frontière avec le Maroc.

Saïd Chanegriha, chef d’État-major de l’armée algérienne, a supervisé mardi le déroulement d’un exercice tactique avec munitions réelles près de la frontière marocaine.

L’armée algérienne mène un exercice tactique près de la frontière marocaine

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, Saïd Chanegriha, a supervisé mardi un exercice tactique avec munitions réelles près de la frontière marocaine. Cet exercice, nommé « El-Fasl 2023 », a été réalisé par les unités de la 40e Division d’infanterie mécanisée, avec le soutien d’unités interarmes provenant de différentes forces.

Cette manœuvre militaire intervient deux semaines avant le lancement des exercices conjoints maroco-américains African Lion, qui incluront de nouveau le territoire du Sahara. Les armées d’une vingtaine de pays prendront part à cette opération militaire phare des États-Unis sur le continent.

African Lion 2023 se déroulera sous la supervision des États-Unis et du Maroc

L’exercice African Lion 2023 se déroulera du 22 mai au 16 juin à Agadir, Tan-Tan, Mahbas, Tiznit, Kénitra, Ben Guérir et Tafnit, sous la supervision des États-Unis et du Maroc. Cette opération militaire vise à renforcer la coopération et l’interopérabilité entre les forces armées des différents pays participants.

Ces manœuvres militaires dans la région suscitent des inquiétudes quant à une possible escalade des tensions entre l’Algérie et le Maroc, qui ont des relations diplomatiques tendues depuis des décennies en raison de la question du Sahara occidental. Cependant, les autorités algériennes ont affirmé que cet exercice n’était pas dirigé contre un pays en particulier et qu’il visait simplement à renforcer les capacités de l’armée algérienne.

En somme, l’exercice tactique avec munitions réelles supervisé par le chef d’état-major de l’armée algérienne près de la frontière marocaine et l’exercice African Lion 2023 qui se déroulera sous la supervision des États-Unis et du Maroc sont des manœuvres militaires qui visent à renforcer la coopération et l’interopérabilité entre les forces armées des différents pays participants. Cependant, ces manœuvres militaires suscitent des inquiétudes quant à une possible escalade des tensions entre l’Algérie et le Maroc.

A LIRE AUSSI ...

Fin de la polémique avec le Maroc : le caftan de Taylor Ward est une création 100% algérienne

Taylor Ward Algerian Karakou by Hannachi Couture La controverse autour de la...

Politique en Algérie : Tebboune annonce qu’il brigue un second mandat

Allocution Tebboune Abdelmadjid Tebboune se lance pour un second mandat présidentiel en...

Chaos à 10 000 mètres : Un vol Ryanair dérouté vers Marrakech après une bagarre générale

Ryanair Une dispute pour un changement de siège a rapidement dégénéré en...

Algérie : Fête de l’Indépendance et de la Jeunesse à Paris

C’est à l’invitation de Son Excellence Saïd Moussi, Ambassadeur d’Algérie en France,...

[quads id=1]