Home Actualité internationale Les téléphones d’Amougou Bélinga entre les mains du Tribunal militaire : pièces à conviction .
Actualité internationale

Les téléphones d’Amougou Bélinga entre les mains du Tribunal militaire : pièces à conviction .

Voici les deux téléphones d’Amougou Bélinga, actuellement entre les mains du Tribunal militaire : il s’agit actuellement de quelques-unes des pièces à conviction qui seront présentées lors de la réouverture du procès Martinez Zogo dans les prochains jours.

Lors de son arrestation, Jean Pierre Amougou Belinga avait pris le soin de dissimuler plusieurs de ses téléphones et avait ordonné que plusieurs éléments qu’ils contenaient soient supprimés.

Pendant les investigations, les enquêteurs de la police et de la gendarmerie ont retracé deux numéros de téléphone vers lesquels plusieurs éléments de la DGRE arrêtées communiquaient des informations et des images. Les enquêteurs ont finalement découvert que ces deux numéros étaient ceux de Jean Pierre Amougou Belinga.

Les téléphones contenant ces cartes SIM ont été retrouvés. Il s’agit d’un iPhone 14 Pro Max et d’un Samsung Galaxy Z Fold 4.

Examens des téléphones :

« Il avait un iPhone 14 Pro Max le 18 janvier 2023, lorsque Justin Danwe s’est rendu à l’immeuble Ekang pour lui transférer les vidéos de la torture de Martinez Zogo. Le 3 février 2023, c’est-à-dire 3 jours avant son arrestation, soit deux semaines après le rapt du journaliste, Amougou Belinga avait supprimé les comptes iCloud, Telegram et WhatsApp de cet iPhone qui lui appartient. »

Dans le smartphone Samsung Galaxy Z Fold 4 5G de l’homme d’affaires, des conversations WhatsApp avec Justin Danwe ont également été retrouvées. Selon une analyse, l’homme d’affaires transférait des notes à un numéro de téléphone enregistré dans ses téléphones sous plusieurs noms, à savoir « Motaze » dans le Samsung Galaxy Z Fold et « Motaxe » dans l’iPhone 14 Pro Max.

Ces éléments pourraient clairement faire référence à Louis-Paul Motaze, ministre des Finances, qui est également cité comme témoin dans l’affaire.

L’affaire concernant les téléphones d’Amougou Bélinga est devenue un élément clé dans le procès Martinez Zogo. Ces téléphones, l’iPhone 14 Pro Max et le Samsung Galaxy Z Fold 4, ont été retrouvés et contiennent des informations potentiellement cruciales pour l’enquête en cours. Les conversations WhatsApp et la suppression de comptes sur l’iPhone soulèvent des questions sur les éventuelles implications d’Amougou Bélinga dans l’affaire de la torture de Martinez Zogo.

Il est important de noter que l’analyse des téléphones et des conversations doit être effectuée de manière approfondie et rigoureuse pour déterminer la nature exacte des informations échangées et leur pertinence dans l’affaire. Le Tribunal militaire devra examiner attentivement ces éléments lors de la réouverture du procès pour évaluer leur importance et leur impact sur l’affaire Martinez Zogo.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Révélations au procès Martinez Zogo : la vérité éclate, le tribunal tranche

Le procès Martinez Zogo révèle la vérité sur le meurtre du journaliste....

Le choc : Samuel Eto’o en prison avec Amougou Belinga

George Gilbert Baongla annonce l'arrestation imminente de Samuel Eto'o par les forces...

Procès Zogo : l’impasse au tribunal militaire

Procès Zogo : situation inédite au tribunal militaire, avocats bloqués sans accès...

Procès explosif : Maxime Eko Eko face au tribunal militaire

Le procès du siècle continue avec la liste de témoins de Léopold...

[quads id=1]