Mali : Aliou Diallo engagé sur le front social

Aliou Boubacar Diallo a récemment distribué, à travers sa Fondation Maliba, un important matériel de protection contre la Covid-19 (masques, gels hydro-alcooliques, etc.) aux populations, au personnel de santé et aux forces de l’ordre.

0
57

Aliou Boubacar Diallo a récemment distribué, à travers sa Fondation Maliba, un important matériel de protection contre la Covid-19 (masques, gels hydro-alcooliques, etc.) aux populations, au personnel de santé et aux forces de l’ordre. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme de sa Fondation visant à améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.

Fidèle à son statut d’homme du peuple et de philanthrope, Aliou Boubacar Diallo a une nouvelle fois fait preuve de générosité et de patriotisme à travers sa Fondation Maliba créée en 2012. Celle-ci a rendu visite, la semaine dernière, à la Brigade Spéciale d’Intervention (BSI) et à la Direction Générale de la Police Nationale afin de remettre des kits sanitaires aux forces de défense et de Sécurité dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 au Mali. Après ces remises, la fondation a prévu de donner des kits à l’école de police ainsi qu’aux autres corps armés et de protection civile du Mali.

Son programme Maliba en exécution

Ces actions donnent un avant-goût de ce que le leader du parti ADP-Maliba envisageait de faire en 2018 dans son programme Maliba pour son pays. Dans cet ambitieux programme, Aliou Diallo a notamment promis de renforcer l’armée malienne afin de lui donner les moyens d’effectuer ses missions de sécurisation du territoire face aux groupes terroristes installés au nord et au centre du pays. Un effort budgétaire 2 000 milliards de FCFA, sur les 15 000 milliards du plan, est prévu pour parvenir à cette modernisation de l’armée nationale. Cependant, l’étoile montante de la scène politique malienne continue de croire que les armes seules ne mettront pas fin au conflit malien. Il table plutôt sur l’éradication de la pauvreté, un fléau qui sert de terreau aux violences politiques.

La Fondation Maliba a également fait des dons au personnel sanitaire et aux lieux de culte, notamment à la Grande Mosquée de Bamako et aux hôpitaux publics de la capitale. En 2020, elle a distribué plusieurs milliers de masques, de gels hydro-alcooliques, de cartons d’eau de javel et de savon liquide à toutes les couches sociales. Aliou Diallo a promis de continuer sur cette lancée jusqu’à ce que le Mali remporte la victoire sur cette pandémie. Parallèlement à la prévention, la Fondation Maliba mène des actions de sensibilisation des populations sur le lavage des mains et sur le port du masque.

Après les législatives, cap sur la présidentielle

Ces initiatives de la Fondation Maliba renforcent la politique de proximité d’Aliou Diallo, déjà promue par sa société Hydroma. Celle-ci transforme l’hydrogène naturel en électricité verte et la distribue gratuitement aux habitants de Bourakébougou depuis plus de huit ans. L’opposant malien se pose ainsi comme un homme pragmatique et résolument engagé dans le développement de son pays. Ce patriotisme lui vaut la reconnaissance des Maliens, qui l’ont élu en avril 2020 lors des élections législatives. A présent, l’ex-député de Kayes souhaite remporter la prochaine présidentielle afin d’appliquer son projet de société axée sur la création d’emplois dans le privé, l’entrepreneuriat, la lutte contre la corruption, la justice ou encore l’égalité.

Selon un sondage du cabinet bamakois Statix, réalisé en novembre 2020, Aliou Diallo est bien placé pour poser ses valises au palais de Koulouba en 2022. Le fondateur d’ADP-Maliba se positionne en favori d’un éventuel second tour devant ses plus proches poursuivants que seraient Moussa Mara et Cheick Modibo Diarra.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.