Marathon de Londres : la Kényane Kosgei, victorieuse en 2019 et 2020, se montre méfiante.

0

Brigid Kosgei, la tenante du titre, incertaine avant le marathon de Londres

La championne kényane Brigid Kosgei, détentrice du record du monde de la distance en course mixte, s’est montrée réservée sur ses chances de remporter le marathon de Londres pour la troisième année consécutive. Elle a expliqué lors d’une conférence de presse qu’elle avait souffert de douleurs aux ischio-jambiers et dans un genou ces dernières semaines, mais qu’elle était venue malgré tout pour tenter de défendre son titre. Elle devra faire face à une concurrence relevée, notamment l’Éthiopienne Yalemzerf Yehualaw, qui vise le doublé.

Une concurrence relevée pour Brigid Kosgei

Outre Yalemzerf Yehualaw, Brigid Kosgei devra également faire face à la championne olympique kényane Peres Jepchirchir et à la Néerlandaise Sifan Hassan, médaillée d’or du 5000 m et du 10 000 m à Tokyo en 2020, qui fera ses débuts sur le marathon. La course s’annonce donc très disputée, et Brigid Kosgei devra être au top de sa forme pour espérer remporter la victoire.

Mo Farah disputera son dernier marathon à Londres

Le marathon de Londres sera également marqué par la participation de la légende britannique Mo Farah, qui disputera son dernier marathon avant de se consacrer à la piste. Il sait que l’émotion sera présente pour cette dernière course, et tentera de faire honneur à son palmarès exceptionnel. Le Kényan Lawrence Cherono, vainqueur en 2019, sera également de la partie, ainsi que le champion olympique kényan Eliud Kipchoge, qui a terminé sixième lors du marathon de Boston ce lundi.

Mots clés : marathon de Londres, Brigid Kosgei, record du monde, concurrence, Mo Farah, Lawrence Cherono, Eliud Kipchoge.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: