Home Actualité internationale Critique sévère : Visions a des problèmes majeurs
Actualité internationale

Critique sévère : Visions a des problèmes majeurs

CRITIQUE - Après le très remarqué Boîte noire , Yann Gozlan s’essaie au thriller hitchcockien avec moins de bonheur. Diane Kruger y surnage en pilote de ligne nerveuse.

Un thriller hitchcockien moins réussi pour Yann Gozlan

Dans son dernier film, Yann Gozlan tente de recréer l’atmosphère des thrillers hitchcockiens, mais avec moins de succès que dans son précédent film, « Boîte noire ». Malgré cela, Diane Kruger parvient à se démarquer en tant que pilote de ligne nerveuse.

Le film est un véritable chaos, où les frontières entre rêve et réalité sont constamment brouillées. Diane Kruger fait des cauchemars et se retrouve plongée dans des situations dangereuses, comme nager au milieu des méduses ou se blesser sur des morceaux de verre. Le scénario joue sur le mystère en mélangeant constamment les rêves et la réalité.

Le film met en scène une pilote de ligne et un chirurgien dont les emplois du temps ne se chevauchent que rarement. Ils vivent seuls dans leur maison perchée sur les hauteurs de Toulon. Leur relation est complexe et les dialogues entre les deux personnages sont gravés dans le marbre. Le film explore également la passion torride que la pilote de ligne a vécue avec une ancienne amante, une photographe capricieuse.

Un réalisateur dans un état préoccupant

Le réalisateur de « La Haine », Mathieu Kassovitz, se trouve dans un état préoccupant après avoir perdu le contrôle de sa moto lors d’une accélération sur le circuit de Montlhéry. Cet incident s’est produit lors du festival Filming Italy, où le cinéaste était présent.

Le jeune acteur de 22 ans a été arrêté en vertu d’un mandat d’arrêt international émis par la France. Mathieu Kassovitz vit en marge du monde du cinéma depuis plusieurs années, suite aux accusations d’agression sexuelle lancées par sa fille adoptive. Malgré cela, il devrait fouler le tapis rouge pour présenter son dernier film, « Coup de chance », hors compétition.

En résumé, le dernier film de Yann Gozlan, malgré ses ambitions de thriller hitchcockien, ne parvient pas à convaincre autant que son précédent film. Diane Kruger se démarque néanmoins dans le rôle d’une pilote de ligne nerveuse. Par ailleurs, Mathieu Kassovitz, réalisateur de renom, fait face à des problèmes personnels qui l’ont éloigné du monde du cinéma ces dernières années.

Mots clés: thriller hitchcockien, Yann Gozlan, Diane Kruger, pilote de ligne, rêve et réalité, Mathieu Kassovitz, accident de moto, festival Filming Italy, accusations d’agression sexuelle, Coup de chance.

A LIRE AUSSI ...

Retour en force à Hollywood : Halle Berry encourage le public à retrouver le grand écran

La CinemaCon à Las Vegas : Halle Berry encourage Hollywood à créer...

« Le combat de Rabab Cheddar pour les Jeux Olympiques au Maroc »

Le boxeur marocain Rabab Cheddar s’entraîne dur pendant le Ramadan Le boxeur...

« La Coupe du Monde des exclus : quand le football change des vies »

Le film « The Beautiful Game » : une histoire émouvante sur la Coupe...

[quads id=1]