L’oxygène se fait rare dans le sous-marin en route vers le Titanic alors que les sauveteurs se dépêchent de retrouver 5 personnes disparues en mer | CNN

0

Le sous-marin Titan, qui explore les débris du Titanic, est porté disparu depuis dimanche matin avec cinq personnes à bord. Les craintes augmentent quant à la quantité d’air respirable restante dans le sous-marin, qui dispose d’une autonomie de 96 heures. Les recherches sont à leur point critique, et des équipements plus avancés sont en cours d’acheminement dans l’océan Atlantique Nord. Des bruits de coups ont été détectés sous l’eau mardi et mercredi, offrant de l’espoir pour les survivants, mais les chances de les retrouver sont minces. Les conditions environnementales dans l’océan compliquent également les efforts pour identifier les bruits.

Le Titan est exploité par OceanGate Expeditions, et son PDG et fondateur, ainsi qu’un plongeur vétéran du Titanic, font partie des personnes à bord. La zone de recherche s’étend sur deux fois la taille du Connecticut en surface et descend jusqu’à 2,5 miles de profondeur. Les recherches ont été intensifiées, mais la sécurité du sous-marin a été remise en question, avec des préoccupations concernant l’épaisseur de la coque et les procédures de test. OceanGate a également refusé une évaluation de sécurité volontaire et rigoureuse du navire.

Les recherches se poursuivent avec l’arrivée d’un bateau de la Garde côtière canadienne et l’envoi par la marine américaine d’un système de levage pouvant tirer des objets lourds de 20 000 pieds de profondeur pour aider si le sous-marin est retrouvé. Les chances de retrouver les survivants sont minces, mais les équipes de recherche continuent de travailler sans relâche pour les retrouver.

Mots clés: sous-marin Titan, Titanic, OceanGate Expeditions, recherche, disparition, sécurité, océan, survie, équipements, bruits sous-marins.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: