Parcours d’Amougou Belinga : ces vérités enterrées que beaucoup de personnes ne savent pas

0

Le calvaire continue pour Jean-Pierre Amougou Belinga, même en prison. Un « grand bandit », un « assassin », un « trafiquant », un « sanguinaire incroyable sans pitié » sont entre autres injures lancées contre l’homme d’affaires accusé de « complicité de torture par aide » et inculpé.

Le journaliste Rémy Ngono craint que le milliardaire Jean-Pierre Amougou Belinga « continue d’organiser des assassinats » parce qu’il n’est pas vraiment coincé à la prison principale de Yaoundé (Kondengui). On lui laisse la liberté de profiter de son séjour en prison dans des conditions favorables et surtout différentes des autres détenus.

On sait de sources sures que Jean-Pierre Amougou Belinga a demandé à ce que sa cellule soit aménagée convenablement à son statut d’homme fortuné et qu’un lit à deux (02) places ainsi qu’un écran téléviseur soient à sa disposition. Des installations qui ont coûté des millions de francs CFA.

Rémy Ngono trouve en Jean-Pierre Amougou Belinga des traits caractéristiques identiques au célèbre Al Capone. Dans une vidéo qu’il a faite et publiée sur sa chaîne YouTube, le consultant de Radio France internationale (RFI) a écrit comme titre : « Le parcours de Jean-Pierre Amougou Belinga le grand parrain de la mafia comme Al Capone ».

Dans la production audiovisuelle, il fait une comparaison des deux (02) hommes qu’il qualifie de criminels et d’hommes prêts à tout faire pour conserver leurs acquis et renforcer leur suprématie, comme tuer un journaliste pour le faire taire : « Martinez Zogo est mort parce qu’il dénonçait les problèmes de notre société », dit-il dans la vidéo ci-dessous.

Alphonse Capone, dit Al Capone, né à Brooklyn le 17 janvier 1899, était un personnage emblématique de l’essor du crime organisé. Il est mort à Floride le 25 janvier 1947. C’était un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Al Capone était surnommé Scarface. L’homme a fait fortune dans le trafic d’alcool de contrebande durant la prohibition dans les années 1920.

D’origine italienne et parrain de l’Outfit de Chicago de 1925 à 1931, « Al Capone contribue fortement à l’émergence du système de mafia, usant de la corruption des policiers, de la justice, des figures politiques, ainsi que des menaces physiques pour éviter les témoins à charge, et n’hésitant pas à avoir recours à l’assassinat », indique l’encyclopédie universelle Wikipédia.

La même source précise que « des activités criminelles sont prises pour cible par le gouvernement fédéral après le massacre de la Saint-Valentin, une tuerie visant ses principaux rivaux de Chicago. Ses affaires sont malmenées par l’intervention des incorruptibles, groupe de policiers sous la direction de l’agent du Trésor Eliot Ness ».

Il est enfin arrêté grâce à l’enquête de l’agent spécial du service d’enquête de l’Internal Revenue Service Frank J. Wilson. Al Capone a été condamné le 24 octobre 1931 à dix-sept (17) années de prison dont onze (11) ans fermes.

Ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire