Place au cinéma : « La cité des enfants perdus » sur France 5 vendredi 4 août 2023 – Vidéo

0

Dominique Besnehard vous donne rendez-vous pour une nouvelle séance de « Place au cinéma »

Le célèbre producteur et acteur français, Dominique Besnehard, sera de retour sur France 5 le vendredi 4 août 2023 à 21h00 pour une nouvelle édition de « Place au cinéma ». Dans cette émission, il partage sa passion pour le cinéma en dévoilant des souvenirs et des anecdotes liés aux films du patrimoine cinématographique.

« La cité des enfants perdus » : un film à (re)découvrir

Cette semaine, Dominique Besnehard nous propose de (re)voir le film « La cité des enfants perdus », réalisé par Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet, sorti en 1995. L’histoire se déroule dans une époque indéterminée, dans une société steampunk, au large d’une ville portuaire. Le savant Krank, un vieil homme génie issu d’expériences génétiques, vit entouré de clones narcoleptiques et d’autres créatures ratées. Cependant, une tare génétique l’empêche de rêver, ce qui le fait vieillir prématurément. Pour remédier à cela, il fait appel à une organisation sectaire et criminelle, « Les Cyclopes », pour enlever des enfants et leur voler leurs rêves. Malheureusement pour Krank, même lorsqu’il se glisse dans les rêves de ces enfants, il ne provoque que des cauchemars involontaires. Miette, membre d’une bande d’orphelins voleurs exploités par deux sœurs siamoises cruelles et cupides, s’allie avec One, un costaud de foire, pour retrouver Denrée, le petit frère d’One enlevé par les Cyclopes. Leur quête les mènera jusqu’à la plate-forme où ils devront affronter Krank.

Une œuvre cinématographique unique

« La cité des enfants perdus » est un film qui se démarque par son univers visuel et son ambiance sombre. Les réalisateurs, Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet, nous plongent dans un monde steampunk fascinant, où la technologie et l’esthétique rétro se mêlent harmonieusement. Les décors et les costumes sont soignés, créant une atmosphère unique et immersive. Les performances des acteurs, notamment celle de Ron Perlman dans le rôle de One, sont également remarquables. Ce film est une véritable œuvre d’art cinématographique, à la fois poétique et captivante, qui mérite d’être (re)découverte par les amateurs de cinéma.

Mots clés : Dominique Besnehard, Place au cinéma, La cité des enfants perdus, Marc Caro, Jean-Pierre Jeunet, steampunk, univers visuel, ambiance sombre, Ron Perlman, œuvre d’art cinématographique.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: