Pouvoir à vie: Niat Njifenji critiqué dans sa propre famille voici pourquoi

    0
    12

    Agé de 85 ans, le sénateur de l’Ouest Marcel Niat Njifenji a succédé à lui-même au perchoir du Sénat le jeudi 26 mars 2020 avec 88 voix et 10 bulletins nuls. Il est à sa septième année comme président de la chambre haute du parlement du Cameroun.

    Depuis quelques temps, son état santé ne lui permet pas de diriger cette chambre avec énergie. Il est constamment hospitalisé du côté de la France. Ce jeudi, l’on a pu se rendre compte à travers une image qui circule sur la toile qu’il de la peine à marcher. Et comme tel, il mérite se reposer. C’est ce que lui propose Baudelaire Kemajou, ingénieur développeur qui se présente comme son neveu, et dire que son père est le frère du président du Sénat. « J’estime en tant que Républicain qu’on lui a fait un faux procès de n’avoir jamais privilégié les Bangangte et les natifs de l’ouest. Il a juste mis le Cameroun avant la région. Il a refusé de fonctionner comme ses Camarades du parti RDPC en mettant le village et la tribu avant la Nation. J’estime aussi qu’il a tant donné et qu’il est temps qu’il pense à se retirer pour un repos bien mérité », propose-t-il.

    Didier Yimkoua, environnementaliste et militant du front national pour le salut du Cameroun (FNSC) n’apprécie pas la démarche de celui qui se présente comme le proche du président du Sénat. « Mon cher Kemajou Baudelaire si tu es réellement membre de sa famille, tu aurais choisi ce canal pour lui suggérer de quitter ses hautes fonctions et prendre sa retraite. Sur les R.S tu l’exposes et offres les verges à ses « adversaires » pour une fessée souveraine. Quel lynchage en publique!! », a écrit le patron du parti d’Issa Tchiroma Bakary à Douala.

    Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la tribune.

    PAPA TU DOIS PENSER A ALLER TE REPOSER.

    J’ai un très grand respect pour Mr NIAT NJIFENJI pour tout ce qu’il a fait pour notre pays en construisant les bases de notre indépendance énergétique après le départ des Colons. En tant que membre de sa famille et soucieux de son état de santé, je pense qu’après avoir tant donné à la nation, il est assez fatigue et doit sérieusement envisager de se retirer des affaires pour bien se reposer et suivre dans la sérénité ses soins.

    Dans un pays où les hommes d’Etat confondent le service public au patrimoine familial ou tribal, Niat Njifenji a eu la noblesse depuis bien longtemps de prouver que la République ce n’est pas la famille, et on lui a souvent reproché cette posture dans notre famille particulièrement et dans la ville de Bangangte et la région de l’Ouest en général.

    Allez partout où est passé Niat, vous trouverez qu’il a travaillé et s’est entouré des camerounais de diverses origines pour leurs compétences et non pour des accointances familiales. Nous avons dans notre famille beaucoup de Chômeurs, chacun travaille et se bat pour exceller sans jamais bénéficier ni d’un coup de pouce ou d’une simple recommandation de notre oncle qu’est le Président du Sénat et pour ceux qui ne le savent pas, NIAT est le frère a notre Papa et sont tous fils du roi des Bangangte. Je ne sais pas qui dans notre famille doit son travail ou sa réussite par son coup de pouce. Il n’y en a pas. C’est aussi pour cela que nous sommes tous indépendants d’esprits.

    Vous trouverez a peine un Bangangte ou des originaires de l’ouest dans son entourage actuel au SENAT comme cela a été le cas dans d’autres postes qu’il a occupé auparavant. Certains me diront que son DIRCAB est de l’Ouest, Mais détrompez-vous, ne faites pas attention aux noms, il est plus SAWA que de l’Ouest et se revendique ainsi.

    Monsieur NIAT est le frère à mon Papa. Tout comme l’actuelle MINDUH Célestine Courtes qui est sa nièce. Mon père dont la photo est à côté de celle de NIAT est très connu des Bangangte pour avoir été Maire il y a environ 30 ans, Président de la Panthère sportive fondée par notre grand père, a construit au début des années 80 l’essentiel des infrastructures et toute la voirie existante avec peu de moyens. Lui qui a marqué les Bangangte par ses œuvres et sa probité me disait qu’il faut travailler avant de manger, et qu’il faut travailler avec ceux qui veulent et qui peuvent travailler. Il a consacré sa vie à la Collectivité de Bangangte plus qu’à sa famille. Ce qu’on a reproché hier à mon papa en famille c’est ce que les Bangangte reprochent à NIAT aujourd’hui. C’est à dire de ne pas faire comme les autres. Mêmes les adversaires de NIAT lui reconnaissent ces qualités.

    Dans cette famille royale des Bangangte Ils ont tous été éduqués dans l’esprit républicain. Contrairement à d’autres institutions de la République ou les Responsables l’ont transformé en cours familiales et tribales .Vous trouverez le Cameroun et les fils et filles du Cameroun dans l’entourage de ces personnalités et c’est aussi l’un des principaux griefs que les bangangte reprochent au Président NIAT et lui demandent de fonctionner comme d’autres fonctionnent.

    J’estime en tant que Républicain qu’on lui a fait un faux procès de n’avoir jamais privilégié les Bangangte et les natifs de l’ouest. Il a juste mis le Cameroun avant la région. Il a refusé de fonctionner comme ses Camarades du parti RDPC en mettant le village et la tribu avant la Nation. J’estime aussi qu’il a tant donné et qu’il est temps qu’il pense à se retirer pour un repos bien mérité.

    PAPA VA TE REPOSER.

     

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]