Home Actualité internationale Un homme interpellé après la fin de la prise d’otage à Poitiers.
Actualité internationale

Un homme interpellé après la fin de la prise d’otage à Poitiers.

L'homme avait pris en otage son ex-compagne, son fils et deux amis de ce dernier. Aucun blessé n'est à déplorer, affirme le GIGN. 

Le GIGN met fin à une prise d’otage près de Poitiers

Lundi matin, un homme dangereux, récemment sorti de prison, a pris en otage son ex-compagne, son fils et deux amis de ce dernier dans une habitation de la commune de Quincay, près de Poitiers. Plus de 70 gendarmes ont été mobilisés, dont une équipe du GIGN arrivée en début d’après-midi sur place. Le forcené s’était évadé de prison en 2017 et avait été retrouvé en 2020 dans la maison de son ex-compagne, où une cache avait été aménagée dans la cuisine. Condamné pour cette évasion, il avait depuis purgé sa peine.

Le GIGN a finalement interpellé l’homme en début de soirée, mettant fin à la prise d’otage sans qu’aucun blessé ne soit à déplorer. La prèfecture de la Vienne a confirmé l’information sur Twitter, précisant que « l’individu retenant quatre personnes a été interpellé lors de l’intervention du GIGN ».

Une intervention réussie sans aucun blessé

L’intervention du GIGN a été couronnée de succès, permettant de libérer les otages sans qu’aucun d’entre eux ne soit blessé. Cette prise d’otage avait mobilisé de nombreux gendarmes et suscité une forte émotion dans la commune de Quincay, où les habitants ont suivi l’évolution de la situation avec inquiétude.

Le forcené, qui avait déjà été condamné pour évasion, avait pris en otage son ex-compagne, son fils et deux amis de ce dernier. Il s’était retranché dans une habitation de la commune, où il avait aménagé une cache dans la cuisine. Les forces de l’ordre ont finalement réussi à le neutraliser sans faire usage de la force.

Un dénouement heureux pour les otages

Le dénouement de cette prise d’otage est heureux pour les otages, qui ont été libérés sans subir de violence. L’intervention du GIGN a permis de neutraliser le forcené sans faire usage de la force, évitant ainsi tout risque de blessure.

Cette prise d’otage avait suscité une forte émotion dans la commune de Quincay, où les habitants ont suivi l’évolution de la situation avec inquiétude. Le forcené, qui avait déjà été condamné pour évasion, avait pris en otage son ex-compagne, son fils et deux amis de ce dernier. Les forces de l’ordre ont finalement réussi à le neutraliser en début de soirée, mettant fin à une situation de tension qui avait duré plusieurs heures.

Mots clés : prise d’otage, GIGN, Quincay, Poitiers, évasion, forcené, otages, neutralisation, intervention, sécurité.

[quads id=1]