Home Actualité internationale Qui souhaite interdire les jets privés ?
Actualité internationale

Qui souhaite interdire les jets privés ?

Pourquoi les jets privés sont-ils l’objet régulier de polémiques ? Même s’ils représentent moins de 2% de l’aviation civile, ils cristallisent la colère écologique, érigés en symbole d’un système à dépasser.

Le salon international de l’aviation s’ouvre au Bourget

Le salon international de l’aviation a ouvert ses portes au Bourget, près de Paris. La France est championne en Europe dans le domaine des avions privés, qui ont été critiqués l’année dernière pour leur impact sur le réchauffement climatique et l’inégalité de traitement des citoyens. Les débats portent sur l’interdiction des vols commerciaux de moins de deux heures trente, alors que les jets privés peuvent continuer à voler. Les invités d’Emmanuel Laurentin, Damien Adam, député Renaissance de la Seine-Maritime, Jean-Baptiste Comby, sociologue, et Charlène Fleury, coordinatrice de la branche française du réseau Stay Grounded/Rester sur terre, ont débattu de la question.

Des avis partagés sur l’interdiction des jets privés

Damien Adam s’oppose à l’interdiction des jets privés et préconise une fiscalité poussant à l’électrification ou au développement de carburant durable. Il propose également la mise en place d’une coalition d’acteurs pour une législation sur l’aviation d’affaires à l’échelle de l’Europe. Charlène Fleury, quant à elle, estime qu’il faut interdire les jets privés en raison des injustices en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Elle ne croit pas à la solution technologique et préconise une régulation et une décarbonation. Jean-Baptiste Comby estime que l’interdiction des jets doit se réaliser pour limiter les atteintes à la biodiversité.

Une prise de conscience nécessaire

La question des jets privés est importante car elle met en lumière les comportements problématiques socialement valorisés qui ne sont plus compatibles avec la crise que nous vivons. L’interdiction des jets doit se réaliser pour limiter les atteintes à la biodiversité et organiser le ré-encastrement de l’économie dans le cadre écologique qui ne cesse de se rétrécir. Il est nécessaire de prendre conscience de l’impact de nos actions sur l’environnement et de trouver des solutions pour préserver notre planète habitable.

Mots clés : salon international de l’aviation, jets privés, réchauffement climatique, émissions de gaz à effet de serre, biodiversité, fiscalité, électrification, carburant durable, législation, environnement.

A LIRE AUSSI ...

Le général Colcombet en mission diplomatique : la coopération CAMEROUN-FRANCE.

Un haut gradé de l’armée française, le général de corps d’armée Colcombet,...

Le Sahara a-t-il rapproché Mohammed VI et Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron et Mohammed VI Le roi du Maroc, Mohammed VI, est...

Urgent : ASSOLA NGAH Baltazar recerché pour escroquerie et abus de confiance

La police camerounaise est actuellement à la recherche d’un individu nommé ASSOLA...

[quads id=1]