Home Actualité internationale Changements pour les élèves de la maternelle au lycée à la rentrée scolaire 2023
Actualité internationale

Changements pour les élèves de la maternelle au lycée à la rentrée scolaire 2023

Quelque 12 millions d'élèves vont devoir remettre leur sac sur le dos. Ils font leur rentrée scolaire ce lundi : une rentrée marquée par les pénuries d'enseignants, l'interdiction de l'abaya et plusieurs nouveautés pédagogiques de la maternelle au lycée général.

Changements à la rentrée scolaire en France

La rentrée scolaire en France est marquée par plusieurs changements cette année. Dès la maternelle, le dédoublement des classes se poursuit en grande section dans les réseaux d’éducation prioritaires, avec un maximum de 12 enfants par classe. Au niveau primaire, le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, souhaite renforcer les « savoirs fondamentaux » tels que les mathématiques et le français. Les élèves de CP auront deux heures dédiées à l’apprentissage de la lecture chaque jour, tandis que les élèves de CM1 passeront de nouvelles évaluations en mathématiques et français. Les élèves de CM2 devront quant à eux écrire au moins un texte par semaine. Les écoles sont également encouragées à proposer des cours pendant les vacances pour les élèves en difficulté.

Changements au collège et au lycée

Au collège, les élèves de 6e bénéficieront d’une heure de soutien en mathématiques et français en demi-groupes, au détriment des cours de technologie qui perdent une heure de programme. Le dispositif « devoirs faits » devient obligatoire pour les élèves qui souhaitent réviser leurs leçons après les cours, avec l’aide d’un professeur volontaire. Les élèves de 5e auront une demi-journée de découverte des métiers, et les collèges pourront introduire deux heures de sport supplémentaires par semaine. Au lycée, les mathématiques sont réintégrées dans le tronc commun pour les élèves de 1re, avec une heure et demie de cours par semaine. L’épreuve orale du bac de français est allégée, avec l’étude de 16 textes au lieu de 20. Enfin, les épreuves de spécialités du baccalauréat seront décalées de mars à juin pour les terminales.

Ces changements visent à améliorer l’apprentissage des élèves et à renforcer les compétences essentielles. Ils sont accueillis avec des avis mitigés, certains saluant les mesures pour leur impact positif sur l’éducation, tandis que d’autres expriment des inquiétudes quant à leur mise en œuvre et à leur efficacité. Il faudra attendre la rentrée scolaire pour évaluer l’impact réel de ces changements sur les élèves et le système éducatif français.

Mots clés: rentrée scolaire, éducation, changements, maternelle, primaire, collège, lycée, savoirs fondamentaux, dédoublement des classes, apprentissage, français, mathématiques, évaluations, devoirs faits, découverte des métiers, sport, bac, spécialités, compétences

A LIRE AUSSI ...

La France et le Maroc : une alliance sécuritaire audacieuse

La France renforce sa coopération sécuritaire avec le Maroc lors de visites...

Marc Brys prend les rênes de l’équipe nationale du Cameroun : Réactions mitigées.

L’arrivée de Marc Brys en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale de football...

Paul Biya reçoit des remerciements chaleureux de la communauté musulmane de Garoua.

la communauté musulmane s’est réunie pour exprimer sa reconnaissance envers le président...

Les syndicats menacent d’une grève en réponse aux arriérés de retraite.

Le mouvement syndical a émis un avertissement concernant une éventuelle grève le...

[quads id=1]