Reprise des cours: Voici pourquoi Jacques Fame Ndongo rassure les sceptiques

    0
    11

    Le Pr Jacques Fame Ndongo Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement supérieur affirme que les responsables des Universités d’Etat maîtrisent parfaitement la gestion des espaces, du temps et des ressources humaines, logistiques, matérielles, numériques et financières.

    Le Pr Jacques Fame Ndongo s’est entretenu avec Cameroon tribune le quotidien à capitaux publics, sur la question de la rentrée académique, qui aura lieu le 01er juin 2020, c’est-à-dire lundi prochain. Le Ministre D’Etat, Ministre de l’Enseignement supérieur n’affiche aucune crainte pour ce qui est des étudiants, qui sont appelés à regagner les amphis, en ce contexte où les cas de contamination au Coronavirus ne cessent de croître. A la question de savoir s’il est possible que les Universités parviennent à respecter l’une des mesures édictées par l’Organisation mondiale de la santé, notamment la distanciation sociale, prescrivant un regroupement de pas plus de 50 personnes, le Ministre se veut rassurant.

    “Les autorités universitaires savent gérer l’espace et le temps de manière rationnelle, ainsi que les ressources humaines, logistiques, matérielles, numériques et financières. Il suffit de respecter quelques principes pratiques : la rotation des enseignements et des enseignants, le fractionnement des effectifs académiques, l’échelonnement des cours dans le temps (exemple : dans une université donnée, le lundi peut être consacré aux 1ères années, le mardi aux 2ème années, le mercredi aux 3èmes années etc… et les amphithéâtres sont subdivisés en conséquence, pour éviter l’agglutination surdimensionnée des étudiants au delà de 50 personnes, dans un espace académique précis).

    En sémiologie, cela s’appelle la proxémique. Dans certaines Universités, l’outil radiophonique voire télévisuel sera mis à contribution : plusieurs groupes d’étudiants suivront le même cours dans plusieurs salles, afin de minorer la massification des effectifs et les risques exponentiels de contamination. Evidemment, cette multiplication des salles induit une maximisation des heures complémentaires et une hypertrophie de l’incidence financière. Des solutions endogènes sont identifiées par les Universités, pour résoudre ces problèmes pécuniaires, en attendant un appui exogène, si tant est que la haute hiérarchie le juge opportun, en fonction de la situation macro-économique et des arbitrages régaliens”, explique le Ministre.

    Le gouvernement confirme la reprise des cours prévue le 01er juin 2020

    La réduction des effectifs à 50 étudiants dans un amphi pouvant conséquemment appeler à une augmentation du personnel enseignant, le Pr Jacques Fame Ndongo se veut une fois de plus rassurant, sur l’organisation qui sera dans ce cas de figure adoptée.

    “En réalité, depuis plusieurs années, dans toutes les universités du Cameroun, les cours non-présentiels et les cours présentiels cohabitent. Le don, par le chef de l’Etat, de 500 000 ordinateurs, aux étudiants des Institutions universitaires publiques ou privées du Cameroun et la construction de 10 centres de développement du numérique universitaire (dans les huit universités d’Etat, à l’Université inter-Etats Congo-Cameroun et au niveau central, pour un (réseautage numérique des Universités) constituent une plus-value substantielle pour le système universitaire camerounais”, déclare le Ministre de l’Enseignement supérieur.

    Source: agencecamerounpresse.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]