Révélations sur les liens familiiaux de Haman Mana et Maurice Kamto

    0
    11

    Le journal « Le Jour » de monsieur Haman Mana a été créé grâce aux financements occultes des bandits à col blanc dont certains sont incarcérés à la prison de Kondengui et d’autres encore en liberté. Le quotidien Le jour n’est rien d’autre qu’une officine créée pour accompagner la déstabilisation du Cameroun et la conquête du pouvoir d’un groupe de personnes donc fait partie mr. Kamto Maurice son frère du village.

    Ce que les gens ne savent pas aussi, c´est que la maman de monsieur Haman Mana est la cousine de monsieur Kamto. En d´autres termes, Haman Mana est le fils de Kamto. Quoi de plus normal. Mais il faut le signaler pour comprendre la ligne éditoriale de ce Journal « in-dépendant. »

    Le père de Haman Mana, ancien colonel à la retraite, et ressortissant de l´extrême nord Cameroun (Mamadou Mota), n´a reconnu ce fils adultérin et sulfureux que très tardivement. C´est la raison pour laquelle le propriétaire du journal Le Jour souffrant d´un manque d´affection paternelle, s´est toujours considéré comme un ressortissant de l´ouest. Par aigreur, monsieur Haman Mana privilégie plus son coté ouest (Kamto) que nord. Allez donc comprendre la solidarité villageoise qui prévaut entre le leader du parti ethnofasciste Mrc et le propriétaire du journal insurrectionnel Le Jour.

    D´autre part, savez-vous que le propriétaire du Journal Le Jour Tribaliste est un membre fondateur du Mouvement pour la Renaissance (Tribaliste) du Cameroun (MRC) de Kamto avec Alain Foguè? C´est pas le frère Fabien Essigana qui me démentirait.

    Ce qu´il faudrait également savoir, c´est que Haman Mana et Kamto furent employés tous deux dans le quotidien Mutations. Et lorsque monsieur Haman Mana démissionna de la rédaction de Mutations, pour aller créer son organe de presse insurrectionnelle, monsieur Kamto le suivit mécaniquement.

    Après ce qui précède, on peut comprendre à juste titre la solidarité villageoise Haman Mana-Kamto Maurice et les penchants ethnofascistes et insurrectionnels de ce journal aux ordres des agents de la déstabilisation du Cameroun (dont la plupart sont en prison).

    Tout est lié. La télévision Équinoxe de Tchounkeu (un autre frère du village) n´est pas en reste avec ses nombreux appels répétés à l´insurrection mrciste et à la sécession ambazonienne dans le NoSo.

    Ces deux organes de presse ethnofascistes ne sont rien d´autre que des tueurs à gages drapés dernière un journalisme frelaté au service de la déstabilisation de notre pays. Restons vigilants.


    SOURCE:

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]