Découverte des mines artisanales de cobalt en République Démocratique du Congo

0

La ville de Kolwezi, capitale du cobalt

La ville de Kolwezi, située au sud de la République Démocratique du Congo, est considérée comme la capitale du cobalt. Ce minerai noir est indispensable à la fabrication des batteries électriques, nécessitant une dizaine de kilos de cobalt pour chaque batterie. Les concessions minières de la ville sont quasiment toutes chinoises, mais il existe également une multitude de petites mines artisanales sous des taules et des bâches orange.

Parmi ces mineurs artisanaux, Hervé, un ancien informaticien, a découvert un filon de cobalt en creusant ses toilettes il y a quatre ans. Depuis, lui et son frère descendent chaque jour dans un puits pour extraire le minerai. Ces petites mines représentent un quart de toute l’extraction de cobalt au Congo. Hervé remonte chaque mois une tonne de cobalt de sa mine, qu’il vend à des intermédiaires chinois pour 1 100 euros. Une fois raffiné, le cobalt se revendra 50 000 euros sur les marchés mondiaux.

Le cobalt, indispensable à la transition énergétique

Sans le cobalt, pas de transition énergétique possible. Ce minerai est en effet utilisé pour la fabrication des batteries électroniques, indispensables aux voitures électriques et aux énergies renouvelables. Selon l’Agence internationale de l’énergie, il faudra extraire vingt fois plus de cobalt d’ici 2040 pour assurer notre transition vers les énergies propres.

Cependant, l’extraction du cobalt est souvent associée à des conditions de travail dangereuses et à des violations des droits de l’homme. Les mineurs artisanaux, comme Hervé, travaillent dans des conditions précaires et risquent leur vie chaque jour pour extraire le minerai. Il est donc important de trouver des solutions pour une extraction plus responsable et respectueuse des droits humains.

En conclusion, la ville de Kolwezi est un exemple de l’importance du cobalt dans notre transition énergétique, mais également des défis à relever pour une extraction plus responsable et éthique de ce minerai indispensable.

Mots clés : Kolwezi, cobalt, batteries électriques, mines artisanales, transition énergétique, droits de l’homme, extraction responsable.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: