Sécurité de Kamto menacée: des policiers envahissent son domicile, ses enfants attaqués voici les details

    0
    22

    Selon un communiqué du secrétaire général du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Christopher Ndong, ces pratiques sont notamment consécutives à la tournée de leur leader dans la diaspora.

    Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) crie à une injustice du régime de Yaoundé, en mettant au ban les agents de sécurité de la Répubique. Dans une déclaration de son secrétaire général, Christopher Ndong, le parti dénonce des «provocations policières» contre son président, Maurice Kamto, ses alliés et ses militants.

    «Le maillage sécuritaire autour du président élu, Maurice Kamto, de ses alliés, cadres et militants du MRC, depuis le giga accueil de Douala du 26 février dernier, organisé pour saluer la tournée présidentielle historique dans la diaspora et la large victoire du boycott lors du double scrutin du 9 février dernier, est devenu agressif», fustige Christopher Ndong, non sans ajouter que «des agents de sécurité s’introduisent même dans les domiciles par effraction pour menacer les familles, y compris s’en prendre aux enfants».

    Le parti de Maurice Kamto met en garde les responsables de la sécurité, de leur intrusion dans le champ politique. Ils contribuent, selon le MRC à exacerber les tensions sociopolitiques à travers le pays, en l’occurrence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

    Par conséquent, le «MRC invite la communauté internationale à prendre acte des provocations dont ses dirigeants, alliés et militants, sont l’objet à travers le pays depuis l’exceptionnelle démonstration de force populaire de force populaire, tant dans la diaspora qu’à l’extérieur du pays».

    Le MRC avait appelé au boycott du double scrutin, législatif et municipal, du 9 février 2020. Et pendant ces opérations électorales, son président effectuait, avec ses alliés, une tournée en Occident, notamment en France, aux Etats-Unis ou encore au Canada.

    De retour au pays, Maurice Kamto a annoncé à ses militants que le Plan National de Résistance devait être relancé. Il a présidé une reunion du directoire du parti le 6 mars 2020 au siège de son parti à Yaoundé, pour discuter des perspectives politiques nationales de sa formation.


    SOURCE: http://bit.ly/3cGua69

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]