Silverstone et le risque posé par les manifestants, un Grand Prix à risque

0

Des manifestants perturbent le Grand Prix de Silverstone

Le Grand Prix de Silverstone, qui se déroulera en 2022, est déjà sous le feu des projecteurs alors que des manifestants ont perturbé l’événement l’année précédente. Lors du premier tour de la course, des manifestants ont escaladé les grilles et se sont allongés sur la piste, provoquant une interruption de la course. Vêtus de t-shirts oranges avec l’inscription « just stop oil », ces manifestants font partie d’une coalition de groupes qui demandent au gouvernement britannique de mettre fin à l’octroi de nouvelles licences et à la production de combustibles fossiles.

Les pilotes de Formule 1 réagissent

Les pilotes de Formule 1 ont réagi à ces manifestations, exprimant leur inquiétude quant à la sécurité des manifestants et des pilotes. George Russell, membre du conseil d’administration de l’Association des pilotes, a déclaré que manifester sur un circuit de Formule 1 était irresponsable et extrêmement dangereux. Lewis Hamilton, quant à lui, a soutenu les manifestants pacifiques tout en condamnant leur présence sur la piste.

Renforcement de la sécurité pour le Grand Prix de Silverstone

Afin de prévenir toute intrusion de manifestants sur la piste, le circuit de Silverstone a considérablement renforcé ses mesures de sécurité pour l’édition de 2022. Des équipes de recherche patrouillent, des agents armés sont présents et des dispositifs technologiques tels que la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation et la reconnaissance faciale en direct ont été mis en place. Malgré ces mesures, le patron du circuit se prépare au pire et espère le meilleur.

Mots clés: Grand Prix de Silverstone, manifestants, sécurité, Formule 1, combustibles fossiles

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: