Sommet France-Afrique: Voici pourquoi Paul Biya en danger de « mort »

    0
    23

    En juin 2020, sur invitation du Président Français Emmanuel Macron comme il est de coutume, S.E Paul Barthélemy Biya sera l’hôte de la FRANCE. Il ne sera pas le seul Chef d’état Africain, mais ils sont plusieurs à avoir reçu cette invitation et donc seront tous présents à ce grand événement politique. La rencontre se passera dans la ville de Bordeaux. Donc dans environ trois (03) mois.

    Cette date n’est pas encore arrivée que Le Bras politique armée du MRC annonce des mauvais moments pour le Président Paul Biya comme il n’en a jamais été. Le petit parti politique (PPP) MRC (mentir régulièrement aux camerounais) dont le gourou n’est autre que Maurice Kamto n’appelle pas ses coreligionnaires (les témoins de Kamto) à la retenue, il ne demande pas à ses partisans de renoncer à la violence, de mener un débat politique dans l’élégance républicaine. Ils disent que l’état est affaibli et il faut s’attaquer à son symbole qui est le Chef de l’état de façon violente.

    Aujourd’hui personne de bonne foi ne peut nier que la BAS est un démembrent politique violent du MRC. Le dernier voyage de Maurice Magellan Kamto a donné plus de preuves à ceux-là mêmes qui pouvaient encore être sceptiques.

    Notons que pendant ce temps, l’homme aux vestes en tissu Tergal qui est celui qui a introduit la violence et la controverse identitaire dans le champ politique au Cameroun vaque tranquillement à ses occupations au pays, en toute quiétude sa famille et lui. Personne n’est inquiété dans un pays où règne entre guillemets une « DICTATURE FAROUCHE « . Un pays où il n’existe pas selon ces mauvaises langues la liberté d’expression, la liberté politique et la démocratie. Mais comment est-ce possible donc ???

    Il est vrai que la BAS qui majoritairement est composée de ressortissants d’une même région du Cameroun, s’attaque au Président de la République qui est lui-même une institution. Mais d’un autre côté, sans se voiler le visage, cette attaque peut également être considérée comme un acte de mépris caractérisé vis à vis du peuple camerounais composé de plus de 250 ethnies. Cela peut aussi être interprété comme une attaque tribale contre un GRAND CHEF TRADITIONNEL, GRAND PATRIARCHE BETI. Le Cameroun étant un pays des libertés individuelles, il n’y a aucune loi qui interdise à un camerounais, peut importer sa tribu, de choisir librement un Parti Politique et d’y exercer son droit. Aucune loi ne persécute un individu qui veut librement mener ses activités politiques dans le respect, la courtoisie, la dignité et le respect des institutions. Même pas le RDPC, parti politique du Président Camerounais et Parti Politique au pouvoir, n’impose pas physiquement ou brutalement une ligne de conduite à qui que ce soit. Le foisonnement des télévisions privées et radios au Cameroun est un indicateur de ce que c’est que la liberté d’expression au Cameroun. Ceci n’existe dans aucun pays en Afrique subsaharienne. Comment se fait-il donc qu’un autre parti politique, candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, puisse imposer sa dictature à ceux qui ne pensent pas comme eux par la violence avec même des atteintes à l’intégrité physique? Quelle est donc la différence entre les mouvements terroristes qui tentent de dicter leur volonté au reste du monde et la BAS? Bras politique armée du MRC! À ce moment, nous ne voyons pas les ONG tirer la sonnette d’alarme pour condamner de tels agissements antidémocratiques qui peuvent dégénérer. HUMAN RIGHTS WATCH (HRW), le REDHAC et autres ne condamnent absolument pas une telle violence digne d’un comportement des terroristes.

    La France va-t-elle, au nom de la démocratie, accepter de cautionner des actes terroristes sur son sol ? C’est ça qu’on appelle le respect des libertés individuelles, d’expressions et de démocratie? Sur invitation du Gouvernement Français et des hautes autorités françaises, dont le Président de la France, ce pays hôte va-t-il se comporter comme ce fût le cas au Meurice Hôtel il y’a quelques mois? Nous savons tous ce que ces ressortissants de la même région du Cameroun ont faits au Président de la République à son dernier voyage à PARIS.

    La police française cette fois prendra-t-elle des dispositions musclées pour protéger le Chef de l’état camerounais et sa délégation sur son sol ? Ne voit-elle pas les messages et vidéos de haine de cette BAS violente en rapport avec cette invitation de Juin 2020 ? Les autorités camerounaises chargées de l’organisation des voyages du Chef de l’état à l’extérieur du pays ont-elles déjà saisies l’ambassade de France au Cameroun? Ont-elles déjà saisies le Quay d’Orsay en France pour attirer leur attention à mesurer les déclarations des membres de la BAS? Cette BAS qui a publiquement, à travers les réseaux sociaux, sur le sol Français , publier des vidéos ou elle invite ses membres à cotiser de l’argent pour s’acheter des armes de guerre, destinées pour une cause juste selon eux ? Et la France, ce pays qui combat le terrorisme accepte déjà sur son sol des terroristes? C’est vraiment paradoxal cette démocratie française tant vanter à travers le monde. De toutes les façons, nous invitons la France à montrer publiquement qu’elle n’est pas un pays qui fait l’apologie du terrorisme. Parce que cette fois, nous n’accepterions pas que les événements malheureux qui s’étaient passés au MEURICE HÔTEL se reproduisent à Bordeaux. Les français ne peuvent pas troubler la visite officielle d’un Chef d’état Français au Cameroun, il faut que ce soit cette réciprocité qui s’applique.

    AUX AUTORITÉS CAMEROUNAISES

    C’est incroyable de voir la banalisation avec laquelle il est devenu monnaie courante de voir le Chef de l’état Camerounais se faire troubler, voir même déstabiliser durant ses voyages à l’extérieur du Cameroun. Au regard de la situation, on peut bien penser que c’est fait à dessein, de vouloir prouver aux yeux du monde comment le Président Paul Biya est humilié et diminué. Je le pense vraiment car toutes les mesures prises, visant à protéger le Chef de l’état par des camerounais (es) patriotes de la Diaspora sont toujours vouées à l’échec du fait de votre rôle que vous refusez pleinement de jouer. Lorsque c’est un membre de vos familles qui se fait humilier selon vous au Cameroun, par une simple déclaration d’un Journaliste qu’on peut toujours banaliser, on vous voit sortir toute la colère, les muscles et la vigueur du poste Ministériel dont le Chef de l’état vous a fait bénéficier pour servir le peuple, servir l’état et servir le Président de la République. Nous sommes dans le bon sens de penser que ces autorités savent parfaitement ce qu’elles font. Ce qui est sûr c’est que ça ne sert pas les intérêts du Président de la République et du peuple qui en a marre, marre de voir le Président de la République se faire humilier par une bande de drogués, avec des cerveaux gonflés et complètement lessivés.

    Depuis la création de la BAS-MRC, c’est curieux de constater que ses activités se développent chaque jour un peu plus dans la quiétude. Elle a des infiltrés partout, même dans certains services d’état sensibles. C’est vraiment curieux ce contraire des choses. Au lieu que ce soit les services de renseignement camerounais et de contre-espionnage qui infiltrent cette BAS à tous les niveaux, c’est le contraire qui se produit. Je voudrais particulièrement m’adresser à la Direction Générale de la Recherche Extérieure (DGRE). On a la nette impression qu’il y’a une volonté délibérée au sommet de l’état et des prises de grandes décisions de laisser la BAS prospérer afin de continuer de mener ses activités malveillantes , agressives et humiliantes contre l’institution qu’est le Président de la République.

    S’il y avait une volonté politique au sommet de l’état et au sommet des grandes décisions de stopper la BAS, croyez-moi ce serait le cas depuis longtemps je connais ce pays. J’ai toujours pensé qu’on veut simplement tuer Le Président Biya physiquement, avec des grandes complicités dans l’appareil sécuritaire et gouvernemental contre le Cameroun. Le Président est âgé, il a besoin de soins médicaux appropriés et de mesures précises, tous Le savent parfaitement. La BAS en activité, le Chef de l’état ne peut plus facilement sortir pour se faire soigner. Elle ne permettra pas, bien qu’elle ait permis au Président du Sénat de passer tranquillement son long séjour dans un hôpital américain en France. La BAS ne donnera pas ce privilège au Président de la République, pas seulement pour des raisons de tribalisme, mais aussi pour obéir aux instructions de ceux qui l’achètent pour le sale boulot au Cameroun. Est-il normal qu’un Chef d’état comme le nôtre ne puisse pas se mouvoir tranquillement à cause d’une bande insignifiante d’apparence? Mais forte de par ses ramifications à travers l’entourage même du Président de la République, de certains hauts responsables de la République également.

    J’interpelle patriotiquement les frères et sœurs de la Diaspora qui aiment le Cameroun, qui respectent nos institutions de s’organiser, de prendre des mesures pour que rien ne nuise complètement ou n’humilie notre Président de la République. Nous ne pouvons pas tout dire en public, les ennemis sont bien plus proches que vous ne l’imaginez. On veut tout simplement se débarrasser du Président de la République qui pour beaucoup est devenu très encombrant et un obstacle pour des intérêts particuliers que je ne saurais évoquer ici.

    Malheureusement, vraiment malheureusement, le Président de la République est lui-même expressément mis dans une condition sécuritaire où il est complètement coupé de tout et même des membres de sa propre famille. Ce n’est pas anodin tout ça. Le Président de la République est parfaitement au courant de la situation j’en suis persuadé. Beaucoup savent que le Chef veut pacifier le pays et partir, faire le nettoyage, mettre un système politique qui sera bénéfique pour notre peuple, il lui a fallu du temps, c’est ce que beaucoup ne comprennent malheureusement pas. Le Président de la République a dit que ce mandat serait spécial, ce n’était pas des paroles en l’air. Pourquoi appelle-t-il les jeunes? Pourquoi dit-il qu’il compte sur les jeunes? Malheureusement les jeunes ne comprennent pas, ne décryptent pas ses messages. Le patriote Charles Atéba Eyené de regretté mémoire avait demandé au Président de la République de faire quelque chose tant qu’il était possible. C’est ce qu’il est en train de faire mais malheureusement certains barons et caciques font une dernière tentative d’envergure pour empêcher ça. Le Président de la République n’a vraiment pas un souci de pouvoir aujourd’hui, il a déjà pensé à sa sortie, il sort déjà, mais il y’a une détermination pour quelque chose, nous devons et allons l’accompagner. Nous allons regretter le Président Paul Biya.

    NB:  » NOUS REGRETTONS LE PATRIARCHE MARTIN BELINGA EBOUTOU AVEC LES LARMES

    LES FINANCIERS DE LA BAS s’activent pour que Bordeaux soit le plus grand cauchemar du Président de la République. Depuis les États-Unis des dispositions sont prises et pas des moindres.

    En France des réunions se sont passées sans la présence d’aucune source des services de renseignement camerounais. BORDEAUX a des ramifications unimaginable”.


    SOURCE: http://bit.ly/330sAHC

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]