« Soulèvements de la Terre : le Conseil d’État suspend la dissolution en référé »

0

Le Conseil d’Etat suspend la dissolution des Soulèvements de la Terre

Le juge des référés du Conseil d’Etat a suspendu la dissolution des Soulèvements de la Terre, un collectif écologiste, qui avait été décrétée en conseil des ministres le 21 juin. Le gouvernement avait justifié cette dissolution en dénonçant le « recours à la violence » des membres du groupe. Cependant, le Conseil d’Etat a estimé qu’il existait un doute sérieux quant à la qualification de provocation à des agissements violents retenue par le décret de dissolution. Cette suspension n’est que temporaire, le Conseil d’Etat devant encore se prononcer sur le fond du dossier.

Une victoire pour les libertés et l’écologie

La décision du Conseil d’Etat de suspendre la dissolution des Soulèvements de la Terre a été saluée comme une victoire pour les libertés et l’écologie. Les avocats du mouvement se sont réjouis de cette décision, soulignant qu’il s’agissait de la première manche d’une longue bataille judiciaire. Il est important de noter que cette décision en référé ne porte pas sur le fond du dossier et ne préjuge en rien de la décision finale sur le bien-fondé de la dissolution.

Une bataille judiciaire à venir

La suspension de la dissolution des Soulèvements de la Terre par le Conseil d’Etat marque le début d’une bataille judiciaire qui s’annonce longue et complexe. Le Conseil d’Etat devra se prononcer sur le fond du dossier et décider si la dissolution du collectif est justifiée. En attendant, les membres des Soulèvements de la Terre continueront de défendre la préservation de l’environnement et de lutter contre les actions qu’ils estiment néfastes pour la planète.

Mots clés: dissolution, Soulèvements de la Terre, Conseil d’Etat, écologie, libertés, bataille judiciaire, environnement, collectif, décision, référé.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: