Bientôt une dépollution du site de l’usine AZF à Toulouse

0

Démarrage de la dépollution du site AZF à Toulouse

Le 21 septembre 2001, une explosion de 300 tonnes de nitrate d’ammonium sur le site AZF à Toulouse a causé la mort de 301 personnes et blessé 2 500 autres. Depuis, le site était sous scellé et interdit d’accès. Cependant, la Cour d’appel de Paris a levé les scellés du site le 28 octobre 2022, permettant ainsi à TotalEnergies, le groupe propriétaire de l’usine, de débuter la dépollution du site. Les opérations de dépollution se dérouleront en plusieurs étapes, commençant par la mise en sécurité de la parcelle concernée, suivie d’une série d’analyses sur l’environnement et les sols du site AZF.

La ville de Toulouse pourra ainsi commencer à tourner la page AZF, une catastrophe qui l’aura marquée au fer rouge. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, s’est réjoui de cette étape importante et symbolique de la transformation du site. Il a affirmé que c’est aussi le signe qu’il y a un avenir après et malgré le drame parti d’ici.

Le site AZF est devenu une zone humide, ce qui impose une réglementation particulière, puisque ces zones sont protégées. La dépollution du site est donc une étape cruciale pour la ville de Toulouse, qui pourra ainsi commencer à se reconstruire après cette tragédie.

Un partenariat entre l’Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse et le Journal Toulousain a permis la rédaction de cet article.

Mots clés : AZF, Toulouse, dépollution, TotalEnergies, explosion, nitrate d’ammonium, zone humide, réglementation, sécurité, analyses, environnement.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: