UFC : Blanchfield-Santos, un obstacle pour Fiorot ?

0

Manon Fiorot se prépare pour un combat crucial à Singapour

Le 2 septembre, Manon Fiorot, numéro 2 du classement des challengers des -57 kilos de l’UFC, affrontera la légende Rose Namajunas à Singapour. Ce combat est considéré comme une demi-finale mondiale, et la gagnante aura la chance de se battre pour le titre contre la championne Alexa Grasso ou l’ancienne reine de la catégorie Valentina Shevchenko. Fiorot est déterminée à remporter cette victoire et à ouvrir la voie vers le titre. Cependant, rien n’est garanti dans l’UFC, et elle devra faire face à la concurrence d’Erin Blanchfield et Taila Santos.

La route vers le titre pour Manon Fiorot

Manon Fiorot a déjà fait ses preuves dans l’UFC, mais elle devra encore prouver sa valeur face à des adversaires redoutables. Si elle parvient à vaincre Namajunas, elle pourrait être propulsée vers le titre avant la « Beast » nationale, Valentina Shevchenko. Fiorot est consciente de la pression qui repose sur ses épaules, mais elle est prête à relever ce défi. De plus, elle combattra enfin à 100% de ses capacités physiques, ce qui lui donne un avantage supplémentaire.

Les défis à venir pour Manon Fiorot

Avant de pouvoir prétendre au titre, Manon Fiorot devra passer l’obstacle Taila Santos. La Brésilienne est une ancienne challenger pour le titre et possède de solides compétences au sol. Cependant, Fiorot est confiante dans ses propres capacités et est déterminée à montrer qu’elle est complète dans tous les domaines du combat. Elle ne se soucie pas de qui elle affrontera pour le titre, mais elle a toujours eu les yeux rivés sur Alexa Grasso. Quoi qu’il en soit, Fiorot est là pour rester et elle est convaincue qu’elle est la prochaine championne.

Mots clés: Manon Fiorot, UFC, combat, titre, Rose Namajunas, Alexa Grasso, Valentina Shevchenko, Erin Blanchfield, Taila Santos, MMA, Singapour, détermination, pression, adversaires, compétition.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: