Une vidéo de la bagarre de Liz Cambage avec des joueurs nigérians émerge après qu’elle ait parlé de rejoindre l’équipe.

0

La bagarre entre Liz Cambage et l’équipe nationale nigériane fait surface

Une vidéo récemment divulguée montre l’ancienne star de la WNBA, Liz Cambage, être projetée au sol lors d’un match d’entraînement entre les Opals australiennes et l’équipe nationale nigériane en 2021. Cette vidéo a été diffusée peu de temps après que Cambage ait nié avoir traité les joueuses nigérianes de « singeries » et leur ait dit de « retourner dans leur pays du tiers-monde » lors de cet entraînement pré-olympique à Tokyo. La vidéo montre un jeu extrêmement physique, avec des échanges de mots entre Cambage et les joueuses nigérianes, ainsi qu’un contact violent avec le visage de la star nigériane Victoria Macaulay. La situation a dégénéré lorsque Macaulay a riposté en frappant Cambage à la tête, la faisant tomber au sol. Cambage a ensuite décidé de quitter les Opals une semaine avant leur premier match aux Jeux olympiques de Tokyo et n’a plus joué avec l’équipe depuis.

Des allégations de racisme et de collaboration avec l’équipe nigériane

En mai 2022, l’ancienne capitaine des Opals, Jenna O’Hea, a soutenu les allégations selon lesquelles Cambage aurait proféré des commentaires racistes envers l’équipe nigériane. Lorsqu’on lui a demandé si Cambage avait fait ces commentaires lors du match de 2021, O’Hea a répondu : « C’est tout à fait vrai », lorsqu’elle était panéliste sur l’émission « Offsiders » de la chaîne ABC. Cependant, lors de son entretien avec Taylor Rooks de Bleacher Report, Cambage a nié ces allégations et a affirmé qu’elle était « de mèche » avec l’équipe nigériane, exprimant même son intérêt à jouer pour eux. Le vice-président de la Fédération nigériane de basketball, Babs Ogunade, a nié avoir parlé à Cambage de jouer pour l’équipe, déclarant : « Ignorez cette nouvelle, je ne sais pas à qui elle parle. Pas à moi et certainement pas à Ahmadu Musa Kida, le président de la NBBF ».

Les réactions des joueuses nigérianes et la réponse de Cambage

Les joueuses nigérianes ont vivement réagi aux déclarations de Cambage. Promise Amukamara a écrit sur Twitter : « Elle nous a traités de singeries et nous a dit de retourner dans notre pays. Oui, elle a dit ça ! ». Sarah Ogoke, une autre joueuse nigériane, a également déclaré : « Nous ne te recrutons pas et tu as certainement proféré des insultes racistes contre nous lors de notre entraînement ». Cambage a publié une déclaration sur Twitter pour « rectifier les faits » concernant ses commentaires et la vidéo divulguée. Elle a affirmé qu’elle avait exprimé des préoccupations concernant les conditions de jeu inacceptables dans la « bulle » COVID imposée par les Opals avant le match. Elle a également nié avoir utilisé des insultes racistes et a précisé qu’elle n’avait jamais officiellement rejoint l’équipe nationale nigériane, mais qu’elle avait exprimé son intérêt à les rejoindre.

Mots clés : Liz Cambage, bagarre, Opals australiennes, équipe nationale nigériane, racisme, vidéo divulguée, témoignages, démenti, intérêt pour l’équipe nigériane.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: