Home Actualité internationale Vivendi perd 8% en Bourse après la vente d’actions par Vincent Bolloré.
Actualité internationale

Vivendi perd 8% en Bourse après la vente d’actions par Vincent Bolloré.

Selon l'Autorité des marchés financiers, l'homme d'affaires breton, via Compagnie de Cornouaille, a vendu, le 16 mai, pour un peu plus de 1,5 million d'actions du groupe de médias.

Vincent Bolloré vend des actions de Vivendi

L’Autorité des marchés financiers a annoncé que Vincent Bolloré, via Compagnie de Cornouaille, a vendu plus de 1,5 million d’actions de Vivendi, le 16 mai dernier. Cette vente a entraîné une baisse de plus de 8% du groupe de médias et de communication français depuis l’ouverture de la Bourse de Paris. La valorisation de Vivendi atteint désormais les 9,5 milliards d’euros, le groupe Bolloré en détenant 29%. Les intentions de l’homme d’affaires restent floues, mais certains observateurs estiment qu’il pourrait racheter une partie du capital de Vivendi et le sortir de la Bourse de Paris.

Vivendi en passe de prendre le contrôle du groupe Lagardère

Vivendi est sur le point de prendre le contrôle du groupe Lagardère, dont les trois activités ont réalisé 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an passé. Le groupe espère obtenir l’aval de la Commission européenne le 14 juin prochain. Cette acquisition permettrait à Vivendi de renforcer sa position sur le marché des médias et de la communication.

La France veut devenir leader européen des tournages

Alors que la demande en films et séries explose, la France ambitionne de devenir le leader européen des tournages. Le gouvernement a annoncé une série de mesures pour attirer les productions étrangères, notamment une augmentation du crédit d’impôt pour les tournages étrangers en France. Cette stratégie vise à renforcer l’attractivité du pays pour les investisseurs étrangers et à stimuler l’industrie cinématographique française.

Mots clés : Vincent Bolloré, Vivendi, Lagardère, médias, communication, Bourse de Paris, tournages, crédit d’impôt, investisseurs étrangers, industrie cinématographique.

A LIRE AUSSI ...

Les Marocains se méfient des médias nationaux et privilégient les réseaux sociaux

Liberté de la presse Les Marocains font de moins en moins confiance...

Grève du Synabef au Mali : le mot d’ordre renouvelé pour la libération d’Hamadoun Bah

Hamadoun Bah Le Syndicat national des assurances, banques et établissements financiers et...

Cameroun : le ministre Atanga Nji supervise le départ des pèlerins pour le hajj 2024

A quelques jours du début du Hajj, le grand pèlerinage islamique à...

[quads id=1]