Weltnachrichten – FR – Le Conseil constitutionnel maintient la sanction de poids

0
14

. .

Le 28. Le 1er décembre 2020, le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur plusieurs dispositions de la loi de finances pour 2021, récemment adoptées après la confiscation de son vote par une soixantaine de députés et autant de sénateurs. En particulier, ils ont remis en question l’introduction d’une taxe de « masse en ordre de marche » sur les voitures particulières – mieux connue sous le nom de « pénalité de poids ». . Le Conseil constitutionnel a décidé que cette mesure ne violait pas le « principe d’égalité devant les charges publiques ». .

En effet, «le législateur a estimé que les voitures particulières les plus lourdes provoquent une pollution environnementale spécifique en raison de la consommation élevée de matériaux et d’énergie que leur construction et leur utilisation nécessitent, ainsi que de l’espace qu’elles occupent dans la circulation routière, a fait valoir le Conseil constitutionnel.. En adoptant les dispositions litigieuses, le législateur a voulu empêcher l’acquisition de tels véhicules par des augmentations de prix dans le cadre de ses mesures en faveur de l’environnement. . « 

« Si les dispositions contestées exonèrent certains véhicules électriques hybrides, ainsi que les véhicules électriques ou à hydrogène, quel que soit leur poids, de cette taxe, cette différence de traitement est justifiée par la volonté du législateur d’éviter que cette taxe ne décourage » l’achat de véhicules, pour lesquels l’empreinte écologique globale est plus faible et pour lesquels, en outre et pour cette raison, l’adoption est encouragée « , a ajouté le Conseil.

En revanche, « les dispositions contestées n’établissent pas en elles-mêmes que le tarif et le seuil de détermination du montant de la taxe doivent être fixés au moment de la première immatriculation du véhicule. Il ne s’agit pas d’une distinction injustifiée, a ajouté le Conseil.. Enfin, étant donné l’objectif d’empêcher l’acquisition des véhicules qui, en raison de leur poids, ont les effets les plus néfastes sur l’environnement, le législateur a pu prévoir qu’ils ne sont pas concernés par cette taxe, qui s’applique aux voitures particulières de plus de 1. 800 kilogrammes, quel que soit le fabricant. « 

Les députés ont également remis en question la limitation de la pénalité CO2 à 50% du prix d’achat du véhicule. Ils ont trouvé cette mesure incompréhensible – faute de savoir si elle s’applique au prix hors TVA ou TVA comprise – et à l’encontre du principe d’égalité avant charges publiques – le prix d’achat peut différer d’un acheteur à l’autre..

« En visant, sans plus de précision, que le prix d’achat du véhicule soit une taxe payée par l’acheteur du bien, le législateur vise nécessairement le prix incluant les éventuelles taxes effectivement payées par cet acheteur, a estimé le Conseil constitutionnel. Le grief tiré de l’incompréhensibilité des dispositions litigieuses ne peut donc qu’être rejeté. . « 

De plus, il est probable que le prix d’achat d’un modèle de véhicule variera d’un acheteur à l’autre en fonction des circonstances de l’achat et la capacité reflétera la contribution de chaque acheteur qui l’a réalisé.. En fixant le plafond de la taxe sur les émissions de dioxyde de carbone, le législateur s’est donc appuyé sur un critère objectif et rationnel lié à l’objet de la loi. «En conséquence, limiter la pénalité CO2 était considéré comme constitutionnel.

En particulier, nous pouvons vous proposer la personnalisation du contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt et des statistiques pour améliorer l’ergonomie, la navigation et le contenu éditorial.

Cependant, vous pouvez désactiver certains de ces cookies à tout moment en suivant les instructions sur la page de politique de confidentialité.

Conseil constitutionnel, Constitution

Weltnachrichten – DE – Le Conseil constitutionnel confirme la sanction en poids
Titre associé :
Le Conseil constitutionnel valide la sanction au poids
La pénalité de poids bien conforme à la Constitution
Le Conseil constitutionnel valide la nouvelle taxe en fonction du poids du véhicule
Le Conseil constitutionnel approuve la Pénalité de poids

Ref: https://www.flotauto.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]