World news – Cas de passeport: Alexandre Benalla renvoyé au centre correctionnel

0
10

Alexandre Benalla, ex-responsable de la mission à l’Elysée, a été inculpé à l’issue de l’enquête pour «faux» et «usage de faux» et «usage public et sans droit aux documents justifiant qualité professionnelle « Renvoyé en établissement correctionnel L’AFP a appris mercredi de source judiciaire qu’il avait ses passeports diplomatiques et de service.

Il s’agit du premier procès contre l’ancien employé d’Emmanuel Macron, dont le nom est lié au scandale des violences lors une manifestation le janvier mai 2018 à Paris. Outre l’affaire du passeport, il fait l’objet de cinq nouvelles enquêtes judiciaires.

Par une décision du 25 janvier, le juge d’instruction chargé de cette section a renvoyé M. Benalla, 30 ans, devant le tribunal correctionnel pour « à usage public et sans droit à des documents comme preuve de la qualité professionnelle » pour l’utilisation de deux passeports diplomatiques et pour « la falsification et l’utilisation de faux » en relation avec son passeport de service.

Le but de l’enquête était de clarifier les conditions dans lesquelles l’ancien responsable des officiels de l’Elysée après sa nomination en juillet 2018 a utilisé des passeports diplomatiques pour se rendre en Afrique et en Israël, où il a commencé sa conversion en tant que conseiller à la sécurité internationale le 1er mai et sa libération.

Il détenait également un passeport de service qui, selon le procureur, passait par la présentation frauduleuse d’une lettre sur papier à en-tête du chef d’état-major de l’Elysée, François-Xavier Lauch, reçu w ar, qui était « dactylographié » et non signé.

M. Lauch, aujourd’hui chef de cabinet adjoint du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, a été convoqué comme partie civile après avoir porté plainte contre Alexandre Benalla, dont il était alors supérieur .

« Alexandre Benalla, initialement classé comme témoin assisté dans cette affaire, a toujours nié les faits et ses qualifications pénales », a déclaré son avocate Me Jacqueline Laffont à l’AFP.

« De plus, lors de la L’enquête a montré que la pratique administrative de l’original signé était en place et s’appliquait notamment dans certains départements de l’Elysée « , a-t-elle ajouté.

Après que M. Benalla ait confirmé pour la première fois devant le Sénat qu’elle avait été laissée dans son bureau à l’Elysée Palace, il a admis avoir récupéré et utilisé ces passeports, puis les rendre. Selon Mediapart et Le Monde, M. Benalla a utilisé l’un de ses deux passeports diplomatiques pour entrer dans plusieurs pays africains.

Lisez les articles de la section Politique,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle
Résultats législatifs

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr