World news – Christine Bravo: C’est pourquoi elle veut déterrer son père

0

Mercredi 31 mars 2021, Christine Bravo a fait une touchante confidentialité envers son père, décédé d’un cancer en avril 2010, dans L’instant de Luxe, l’émission de Jordan de Luxe sur les personnes non-stop. Aujourd’hui l’hôte veut déterrer ses restes …

Christine Bravo a vécu un drame il y a un peu plus de dix ans en avril 2010: son père Antonio Bravo est décédé d’un cancer. La membre des Grosses Têtes, 64 ans, est « bloquée » depuis sa mort: « Je ne veux pas connaître le mois ou l’année », a-t-elle déclaré sur le plateau de L’instant de Luxe, Jordan de Luxe’s Émission sur le non-stop -Personnes, mercredi 31 mars 2021. Il faut dire que Christine Bravo était très proche de son père: «C’est mon héros, l’homme de ma vie», a-t-elle affirmé avec émotion. Avant sa mort, l’hôte a décidé de se rendre «dans son pays» en Espagne avec lui. Un voyage dont elle se souvient avec tendresse et quelques anecdotes: « Je lui ai donné un paquet qui disait: » Fumer vous rend impuissant « . Il a dit: » Non, non, donnez-moi celui qui donne le cancer «  », a-t-elle dit.

Christine Bravo était encore sous le choc au moment des funérailles et avait décidé de ne pas voir le corps de son père, décédé à l’âge de 79 ans et qui n’ira jamais sur sa tombe. Et pour une bonne raison. Parce que ses dernières volontés n’ont pas été exaucées. Né à Tolède, il a voulu être incinéré et ses cendres se sont répandues en Auvergne «dans la ferme où il se trouvait pendant la résistance, après les camps de concentration». Christine Bravo n’a malheureusement pas eu son mot à dire. « Je lui ai promis, mais il n’y avait rien à faire. Ils l’ont mis dans une boîte et l’ont amené dans un village … » se plaignit-elle.

« Je ne vois pas ce qu’il fait là-bas (. .. ), Je vais le battre! », Dit-elle à Jordan de Luxe, bien décidée à suivre les vœux de son défunt père. « J’irai là-bas et le ramènerai en Auvergne ». Le compagnon de Stéphane Bachot est conscient des risques d’une telle expédition, mais est évidemment sûr de son choix. Elle n’a pas l’intention de la démonter: « On dirait qu’il y a une plaque mais je m’en fous, je vais la fabriquer et la remettre en Auvergne! On dirait qu’on se trompe, mais tu sais que ce n’est pas » elle ne fait que quoi est autorisée », expliqua-t-elle avec humour.

Lire aussi: Mort de Johnny Hallyday: la surprenante demande de Laeticia Hallyday à ses amis avant sa dépouille

© 2021 – Prisma Média – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP: 0215 W 90266 – Un site du Prisma Media Group (GJ Network)

Ref: https://www.femmeactuelle.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: