World news – Christophe: Il avait ces divergences d’opinion avec sa femme sur l’éducation de leur fille Lucie

0

Véronique Bevilacqua a fait une certaine confidentialité concernant sa relation avec le chanteur Christophe dans les colonnes de Paris Match ce jeudi 1er avril. Elle a spécifiquement mentionné les désaccords qu’elle avait avec lui.

Ils avaient une histoire d’amour compliquée. Le 16 avril, un an se sera écoulé depuis la mort du chanteur Christophe, emporté par Covid-19 à Brest. Alors que son dernier livre, Vivez la nuit, rêvez le jour, sortira le 7 avril, son épouse Véronique Bevilacqua a confié les colonnes de Paris Match ce jeudi 1er avril. Elle mentionne spécifiquement sa fille Lucie, née le 5 janvier 1971. Le chanteur n’était pas un père très présent et c’est Véronique Bevilacqua qui a dû adopter. « Ma fille m’a évalué », a-t-elle d’abord dit, avant de préciser: « C’est moi qui ai puni quand les devoirs n’étaient pas faits. Son père lui a donné des factures de 500 francs pour qu’elle puisse aller à l’école. » Achetez je ne sais quoi ». Au fil des années, ils ont donc tous deux connu de nombreuses divergences d’opinions sur l’éducation de leur fille, car si Véronique Bevilacqua était d’avis que «ma fille devrait apprendre à s’occuper d’elle-même», ce n’était pas le cas de Christophe. « Il n’était pas d’accord », dit-elle.

Dans cette édition spéciale, Paris Match a voulu révéler un extrait du livre de Christopher. «Ce dont je suis le plus fier, c’est d’aimer ma fille quand elle ne m’aime pas», écrivit-il d’abord, avant d’ajouter: «Ma fille, comme moi, elle n’est pas douée pour ça.» L’école, mais elle a des talents artistiques. C’est une bonne musicienne et comédienne. Elle a fait des tournées avec Josée Dayan et est apparue à quelques reprises à l’écran où elle était géniale. « Il n’a pas hésité à évoquer sa relation: » Ma relation avec elle n’est aujourd’hui pas au top. Il y a des hauts et des bas. La famille est quelque chose de difficile à garder », admet-il. Même si les deux ne s’entendaient pas toujours, le chanteur n’a que de bons souvenirs: « Pourtant, une fois que nous sommes allés en mer ensemble, sommes partis en voiture, je l’ai emmené avec moi sur les plateaux ». Alors que cela s’est aggravé au fil des années, Christophe avait fait remarquer que ce n’était pas toujours facile pour lui: «Mes maux physiques se réveillent quand ma fille me donne le blues, quand elle me ramène à la réalité», conclut-il.

Quand la relation entre Christophe et sa fille n’était pas toujours bonne, il était très fier d’elle. « Ma fille, comme moi, elle n’est pas bonne à l’école, mais elle a des talents artistiques. C’est une bonne musicienne et une bonne comédienne. Elle a tourné avec Josée Dayan et est apparue plusieurs fois à l’écran, là où elle était. Brillante » Il a écrit avant de préciser: « Je sais que nous avons un vrai lien aujourd’hui. Quand elle me photographie, elle ne me manque jamais. Je suis fière de son parcours autodidacte », conclut la chanteuse.

Oui !! pourquoi tant de transferts inutiles? de la communication comme toujours ……… ah le spectaculaire !!!!

Pourquoi? il aurait mieux valu le garder à Paris !! sa famille doit être tenue pour responsable !!

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: