World news – Coronavirus: jugement de l’Union européenne sur le vaccin AstraZeneca à 16h00

0
16

Défis

Entreprises

santé

Par

Challenges.fr

le 04/07/2021 à 11h56

2 min de lecture

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé une conférence de presse mercredi à 16h00 (14h00 GMT) sur la surveillance accrue du vaccin COVID-19 d’AstraZeneca et un lien possible avec la formation de caillots sanguins. / Photo prise le 11 mars 2021 / REUTERS / Essi Lehto

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé mercredi 7 avril qu’une conférence de presse sur la surveillance renforcée du COVID se tiendra à 16h00 -19 vaccin d’AstraZeneca et un lien possible avec la formation de caillots sanguins. Le comité d’évaluation des risques de pharmacovigilance de l’Agence est tenu de saisir cette occasion pour présenter ses conclusions sur sa dernière analyse des cas de maladie thromboembolique – rare mais grave – chez des adultes récemment vaccinés avec ce produit et renommé Vaxzeria.

An EMA The official a déclaré dans une interview publiée mardi par le quotidien italien Il Messaggero qu’un lien avait été établi entre le vaccin du laboratoire anglo-suédois et la survenue de thromboses veineuses, notamment cérébrales. Suite à ces déclarations de son responsable de la stratégie de vaccination contre le COVID-19, l’EMA a publié une déclaration selon laquelle ses audits n’étaient pas encore terminés. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré dans un communiqué que cette décision ne modifiait pas l’évaluation du rapport bénéfice-risque du vaccin de manière largement positive.

Le précédent résumé de l’EMA, publié le 31 mars, incluait 258 cas graves de thromboembolie maladies, dont 45 décès, sur un total de près de 20 millions de premières injections dans l’Union européenne et au Royaume-Uni. L’agence a ensuite conclu qu’il n’y avait jusqu’à présent aucun lien prouvé entre ce vaccin, développé en collaboration avec l’Université d’Oxford, et ce risque thrombotique. À ce stade, ses travaux ne permettaient pas non plus d’identifier d’éventuels facteurs de risque favorisant l’apparition de caillots sanguins atypiques (thrombose), susceptibles de migrer pour bloquer les vaisseaux de certains organes (embolie). Cette annonce est d’autant plus entendue qu’une région espagnole (Castille et León) a décidé de suspendre le vaccin anglo-suédois « à titre préventif ».

vaccin
Coronavirus

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges .fr écrire

Votre adresse sera utilisé pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges écrire .fr

Ref: https://www.challenges.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]