World news – Covid-19: Gallimard demande aux écrivains en herbe de faire une pause

0
16

De moins en moins de Français lisent, mais il y a toujours autant de candidats à la publication. Face à cette situation, le célèbre éditeur Gallimard demande aux écrivains en herbe d’attendre avant d’envoyer leur prose. «Compte tenu des circonstances extraordinaires, nous vous demandons de ne plus envoyer les manuscrits. Prenez toujours soin de vous et lisez attentivement », écrit la maison renommée sur son site Web.

Ce conseil y est apparu début avril avant d’être transmis au compte Twitter officiel de Gallimard le 2 avril pour augmenter la probabilité qu’il soit suivi comme autant que possible. Le contexte est plutôt défavorable pour les inconnus qui rêvent d’être Michel Houellebecq ou Amélie Nothomb. Les deux fermetures de librairies en 2020, au printemps et à l’automne, ont entraîné des retards de publication, entraînant un embouteillage en 2021. Si la publication est toujours difficile pour les débutants, elle est devenue encore plus compliquée en cette période de crise sanitaire.

# Communiqué Dans des cas exceptionnels, nous vous demandons de reporter l’envoi des manuscrits. Faites attention et lisez toujours bien pour tout le monde

Gallimard n’est pas avare avec les premiers romans de sa célèbre White Collection, en publiant cinq début janvier, deux en mars et deux en avril. Interrogé par l’Agence France-Presse sur les raisons de ce message au grand public, l’éditeur évoque l’immensité des volumes envoyés.

La trentaine de manuscrits par jour ouvrable de la rue Gaston-Gallimard sont sur 50 depuis presque un an cultivé. «Il est très important pour nous que tous les manuscrits que nous recevons soient traités de la même manière et que nous répondions à tous les mailings. C’est un travail considérable qui demande minutie et disponibilité d’esprit. Pour toutes ces raisons, nous avons demandé de suspendre temporairement l’envoi des manuscrits », a expliqué la rédactrice en chef Gabrielle Lécrivain.

Certains concurrents avaient donné le même conseil lors du premier confinement au printemps 2020. «Nous et d’autres éditeurs avons publié un message sur le site Web leur demandant d’attendre avant d’envoyer un manuscrit. Je m’attendais à un tsunami lorsque nous l’avons retiré pour la déconfiguration. Cela n’a pas eu lieu, mais il y a actuellement du rattrapage à faire », a déclaré Laure Belloeuvre à l’Agence France-Presse du service des manuscrits du Seuil.

Cet éditeur reçoit environ 3 500 manuscrits par an, qui sont concentrés au départ et fin d’année. 1200 sont arrivés entre janvier et mars 2021. « C’est beaucoup. Maintenant que tout le monde sait comment utiliser un ordinateur pour écrire, nous voyons des gens écrire que nous pensons ne pas lire. Ce n’est pas comme le temps où vous deviez prendre votre Remington pour écrire votre manuscrit ce que les passionnés de littérature faisaient, « dit le rédacteur.

 » On ne fait rien « , dit Juliette Joste, rédactrice chez Grasset. » On est très occupé et on ne peut guère y faire quoi que ce soit prendre le courrier: un titre ou deux par an . Mais j’ai été étonné de voir cette nouvelle de Gallimard. Grasset, qui avait approché le record de 5 000 manuscrits en 2018, en a reçu plus de 1 000 à la mi-mars 2021.

Comme les éditions novices qui n’avaient pas publié de livres ont créé un prix littéraire des «écrivains inédits» en janvier 2020, le jury a reçu pas moins de 150 manuscrits. «Je ne voulais pas que nous en obtenions un nombre ingérable, alors c’était ça Sendefen Ster est volontairement très court et nous avons très peu communiqué », explique l’Agence France-Presse Timothé Guillotin, fondateur de cette maison.

Le nom du lauréat sera annoncé ce vendredi 9 avril. «C’est quelqu’un qui a essayé de poster et qui a reçu quelques refus, même si les réponses ont toujours été encourageantes. Ce n’était pas loin à Flammarion. Et notre jury a compris pourquoi avec ce très beau roman », a ajouté Timothé Guillotin.

Les éditions de L’Olivier témoignent du même enthousiasme. «Plus de 700 manuscrits dans les trois premiers mois, ce qui signifie que nous allons dépasser les 2000 cette année, alors qu’avant le Prix Goncourt de Jean-Paul Dubois en 2019 nous étions à 1500 ou 1600 par an», note Jeanne Grange les manuscrits. département. «Vous ne pouvez pas tout lire avec deux éditeurs, c’est sûr. Mais je n’arrêterais jamais personne. La vitalité d’un éditeur se reflète dans le renouvellement de son catalogue », ajoute-t-elle.

Beaucoup trop de livres sont publiés. D’une part, nous pouvons en être heureux, mais malheureusement la qualité n’est pas au rendez-vous. Cela vaut pour les romans, mais surtout pour les publications considérées comme des documents, en particulier celles qui surfent sur l’enthousiasme écologique. Les auteurs déclarent dans un premier temps sans données scientifiques évaluées: « Il est admis que … » Cela signifie que rien n’a été réellement enregistré avec le décodeur correspondant! Quand il s’agit de romans, c’est le vide. Les prix littéraires, notamment le Goncourt, ont perdu tout intérêt. Le 2020 s’est très bien vendu. Tant mieux pour l’écrivain, mais à mon avis, c’est un roman très, très surfait. Beaucoup l’achètent pour pouvoir dire « J’ai lu le Goncourt, remarquable, n’est-ce pas, ma chère ». En fait, il reste bien en vue sur la table du salon pour impressionner tout le monde.

Les éditeurs sont les principaux distributeurs du livre: de nombreux articles pour remplir les étagères et saisir l’abondance, mais peu de qualité.

Consultez les articles de la section Livres,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique relative aux cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Pour ce faire, saisissez votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]