World news – Delphine Jubillar: Cédric, son mari, « en colère » d’être comparé à Jonathann Daval

0

Lundi 29 mars 2021, Jean-Marc Morandini est revenu sur l’affaire Delphine Jubillar dans son programme Crimes et faits divers. En direct sur NRJ 12, l’avocat de son compagnon a répondu à ceux qui le comparent à Jonathann Daval.

Le mystère de la disparition de Delphine Jubillar grandit de jour en jour. Malgré de nombreuses perquisitions, le passage d’un appel à témoins et d’autres grèves civiles organisées par ses proches, l’infirmière de 33 ans n’a pas été retrouvée depuis qu’elle a quitté son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn) dans la nuit de décembre. 15 lors de plusieurs auditions de suspects potentiels, les yeux sont rivés sur son mari, Cédric Jubillar, comme on l’a vu dans de nombreux reportages. Et pour une bonne raison. Si la mère avait vécu avec son partenaire lors de sa disparition, elle aurait prévu de recommencer avec un amant mystérieux. La séparation du couple aurait été causée notamment par les travaux en cours dans leur maison. Une histoire que certains internautes peuvent aisément comparer à l’affaire Daval. Après que Jonathann Daval ait pleuré la disparition de sa compagne dans les médias, il a avoué l’avoir étranglée à mort avant d’enterrer son corps dans une forêt.

Une démarche que les compagnons de Delphine Jubillar après la diffusion de ces accusations qu’il considère comme la diffamation n’est en aucun cas satisfaite. Son avocat, Jean-Baptiste Alary, a été interviewé par Jean-Marc Morandini dans une édition inédite de Crimes et faits divers, diffusée en direct sur NRJ 12 le lundi 29 mars 2021. Il est revenu sur les allégations contre son client. «Chaque dossier, chaque disparition a ses spécificités, et nous devons faire examiner ces spécificités par les enquêteurs pour savoir exactement quelle hypothèse pourrait être promue», se souvient-il. Avant le regret: « Les analogies ne peuvent pas avoir lieu en matière judiciaire. Nous ne pouvons pas procéder ainsi. » Jean-Baptiste Alary a également évoqué le témoignage anonyme d’un proche de la famille sur le comportement de Cédric Jubillar envers son compagnon et notamment les menaces de mort qu’il aurait proférées contre sa mère lorsque Delphine Duvillar a demandé le divorce.

« Ma L’opinion est très simple. Ce qui est anonyme doit rester ainsi. Je peux difficilement imaginer qu’une personne qui avait des informations aussi précises et qui aurait fait des menaces de mort n’ait pas donné ces informations à la police », a-t-il déclaré. Un élément «fondamental» de l’affaire qui l’amène à «s’interroger sur la mesure dans laquelle l’institution a donné ce témoignage». Il a également noté que la mère de Cédric Jubillar a «très clairement nié» avoir vu les menaces de mort qu’il aurait proférées en lui parlant.

© 2021 – Prisma Média – Tous droits réservés

Participation certifiée par l’OJD – CPPAP: 0215 W 90266 – Un site du Prisma Media Group (GJ Network)

Ref: https://www.femmeactuelle.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

Vidéo du jour: