World news – Francis Lalanne a été touché par une enquête après avoir limogé Emmanuel Macron

0
25

Selon les informations du Point, Francis Lalanne fait face à une enquête pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation » après avoir créé une « provocation publique » qui pourrait lui coûter cher.

Francis Lalanne est en révolte. En raison de ses insultes et de la demande de licenciement pour plusieurs semaines d’Emmanuel Macron, le chanteur fait l’objet d’une enquête depuis le 27 janvier qui « attaque les intérêts fondamentaux de la nation », rapporte Le Point. Un délit rare qui fait suite à la publication de J’appelle le 22 janvier, un texte dans lequel la chanteuse dépeint la figure du mouvement des gilets jaunes. En justice elle l’accuse de « faits de provocation publique sans effet ».

Dans le cadre de cette enquête préliminaire, Francis Lalanne a été arrêté le 5 février dans la brigade pour répression du crime contre la personne (BRDP) dans les locaux de la direction régionale membre de la police judiciaire (DRPJ), rapporte Le Point. Une citation à comparaître a également été envoyée au responsable du site France Soir, qui était l’un des plus grands quotidiens de France et a cessé de paraître avant de renaître en ligne. Il y avait la tribune du chanteur, sur ce dernier la «généralisation de la mobilisation des Français contre la tyrannie». Des faits passibles de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 45 000 euros.

Dans ce texte, l’artiste, proche du mouvement des gilets jaunes, a clairement appelé à la libération d’Emmanuel Macron, alors que, selon lui, « Le Foyer est en danger » et « le chef de l’Etat » alors que « son gouvernement s’essuie les pieds » sur la loi républicaine comme un paillasson « . » Il faut désormais passer outre l’Etat pour nuire aux Français (…) Le gouvernement commet insidieusement un coup d’État au nom du COVID et se prépare à introduire une tyrannie comme un avatar de la république sans que les Français connaissent les gens », a-t-il écrit, critiquant en particulier les mesures de santé prises au milieu de la crise du Covid-19.

Pauvre Lalanne … un « était » … qui imagine que « de tels recours » contre le président de la République revigoreront sa carrière … hn jamais … mais comme il a complètement glissé il continue de gratter sa guitare … ce sera bien mieux pour tout le monde … !!!

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr