World news – L’élu communiste de Paris, Maxime Cochard, et son compagnon, accusés de viol

0
14

Un jeune homme a accusé le conseil municipal dans un message Twitter. Maxime Cochard a nié et a annoncé qu’il déposerait une plainte en diffamation.

« J’ai été violée par Maxime Cochard. C’est l’allégation qu’un certain Guillaume TT – sous le pseudonyme de Prunille – a récemment faite sur son compte Twitter. Sa nouvelle, publiée jeudi 21 janvier, était comme une bombe, a rapporté Le Parisien le même jour. «Après plus de deux ans sans savoir comment dire ce qui m’est arrivé, j’apprends que j’ai été violée en octobre 2018 par Maxime Cochard, le conseiller de Paris et son compagnon Victor Laby, alors même que j’étais ne l’a pas fait il n’avait que 18 ans et était particulièrement vulnérable », écrivait le jeune homme à propos de l’élu du Parti communiste français du 14e arrondissement de Paris.

Après plus de deux ans, sans savoir comment je suis avec En disant ce qui m’est arrivé, je me rends compte que j’ai été violée par Maxime Cochard, le conseiller de Paris et son compagnon Victor Laby, en octobre 2018 alors que je n’avais que 18 ans et que j’étais particulièrement en danger.

Maxime Cochard, 36 ans, est lié à la liste commune de la maire Anne Hidalgo à Paris. Le responsable élu du PCF est devenu connu comme un activiste communiste à un jeune âge. Selon les informations quotidiennes, aucune plainte n’a été déposée contre lui. Cependant, Le Parisien rapporte que d’autres internautes se sont présentés comme victimes d’agressions sexuelles et ont contacté des élus parisiens. Dans un autre billet, Guillaume TT ne s’est pas arrêté là: «Je pense qu’ils ont profité de ma jeunesse, de ma naïveté et du fait qu’à cause de problèmes familiaux, je n’avais pas vraiment d’endroit où aller. Dors, de tes responsabilités au sein du PCF, pour ne pas avoir de relations sexuelles consensuelles avec moi. «  »

Je pense qu’ils ont profité de ma jeunesse, de ma naïveté, du fait que je n’avais pas d’endroit où dormir à cause de problèmes familiaux, de leur responsabilité au sein du PCF d’avoir des relations non sexuelles. d’accord avec moi.

La victime présumée a ajouté que Maxime Cochard avait « il y a encore quelques mois » pour « étonnamment mettre la main sur ses fesses » lors des manifestations. « Encore une fois, il a fallu un certain temps avant qu’il ne devienne clair qu’il s’agissait d’une agression sexuelle », a déclaré le procureur sur Twitter. Guillaume TT aurait décidé d’en parler « publiquement » car il a noté « à quel point ces personnes prennent de plus en plus d’importance au sein du PCF et de la responsabilité dans la ville de Paris ». Quelque chose d ‘ »insupportable » pour lui.

Il reste aussi quelques mois, Maxime Cochard s’est permis de mettre une main sur mes fesses par surprise pendant que je le dépassais dans la démo. Là encore, il m’a fallu beaucoup de temps pour me rendre compte qu’il s’agissait d’une agression sexuelle.

Face à ces allégations, le groupe communiste a répondu dans un communiqué ce soir-là, rapporte Le Parisien. «Surtout, le PCF Paris tient à soutenir pleinement la victime dont le témoignage nous agace. Le parti « a exhorté Maxime Cochard et son compagnon à se retirer de toutes leurs responsabilités » au PCF. «Nous avons également demandé à Maxime Cochard de se retirer du Conseil de Paris», dit-il enfin.

«J’ai pris connaissance du viol qui a été commis contre mon partenaire et moi sur Twitter. Il s’agit d’une accusation totalement fausse », a rapidement défendu Maxime Cochard sur Twitter. Il a donc déclaré« au vu de la gravité de ces propos et de «leur diffamation» d’entamer immédiatement une action en diffamation ».

Quelques heures plus tard, l’élu du parti a réagi 20e Arrondissements de Paris, Danielle Simonnet, sur l’accusation Elle n’a pas hésité à soutenir Guillaume TT: «Il est important que la parole soit gratuite et nous sommes conscients du courage qu’il faut. « Elle a également salué » la demande du PCF de retirer Maxime Cochard et son épouse « . Même constat pour son parti. Le compte du LFI a également soutenu le procureur de Maxime Cochard » et « a salué la » décision du PCF « .

Avec tout mon soutien pour @TT_Guillaume, il est important que nous parlions et prenions conscience du courage que cela prend.
Je salue la demande du PCF de retirer Maxime Cochard et son épouse. https://t.co/IOhfQgYv81

Nous donnons à @TT_Guillaume tout notre soutien et apprécions la décision de @PCF_Paris concernant @MaximeCochard_ et son épouse. https://t.co/mw9jIXu8b8

Du côté des élus écologistes, une vague de «soutien» à Guillaume TT a été observée sur les réseaux sociaux. Le député David Belliard a déclaré sur son compte Twitter: «La liberté d’expression est un acte de grand courage, et c’est tellement nécessaire. La violence est également répandue et banalisée chez les homosexuels, où la domination patriarcale est aussi omniprésente qu’elle est niée. Soutien à ceux qui trouvent le pouvoir de partager aujourd’hui! « Il en va de même pour la conseillère environnement Raphaëlle Rémy-Leleu: » Ma réaction est toujours la même et Guillaume TT le sait: je le crois, je la soutiens et j’ai proposé mon aide. «  »

La libération de la langue est un acte de grand courage, et c’est tellement nécessaire. La violence est également répandue et banalisée chez les homosexuels, où la domination patriarcale est aussi omniprésente qu’elle est niée. Soutien à ceux qui trouvent le pouvoir de partager aujourd’hui! #MeTooGay

En août 2020, une autre affaire a secoué la mairie de Paris. L’ancien député culturel Christophe Girard avait été accusé de violences sexuelles. Il a fait l’objet d’une enquête à l’époque, mais les tribunaux ont finalement rejeté l’affaire en novembre dernier, jugeant les faits prescrits. Le Parisien a rappelé que Nicolas Bonnet-Oulaldj, Ian Brossat et le groupe communiste avaient soutenu Christophe Girard. «Il est inconfortable de voir cette gauche culturelle quitter les défenses des plus fragiles lorsqu’il s’agit de protéger les leurs», a commenté Nelly Garnier.

Il est également important de se référer à une autre accusation de harcèlement sexuel se souvenir. En septembre dernier, le député d’Anne Hidalgo sur la Seine, Pierre Aidenbaum, a démissionné de son bureau « après qu’un éventuel harcèlement sexuel contre un collaborateur ait été découvert », a indiqué la Mairie de Paris dans un communiqué. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour « agression sexuelle ». La mairie avait également souligné que « la communauté restera insoluble avec toutes sortes de harcèlement moral ou sexuel, quelle que soit la qualité de son auteur ». Elle a enfin réaffirmé son soutien aux victimes en leur rappelant qu’un «service d’accueil et de soutien aux victimes» est en place depuis 2016.

Jacquespin

– 22.01.2021 à 11h19
Permalien

Rien que de bonnes personnes dans ces cercles politiques à Parigo … Et Hidalgo, qui veut être président du pays!

Lapon

– 22.01.2021 à 11h15
Permalien

Robin des Bois

– 22.01.2021 à 11h14
Permalien

En effet, on pourrait attendre que les faits soient prouvés avant de jeter des noms dans le pâturage. Demain, tout le monde sera des violeurs, des incestués, des pédophiles, etc., et pourtant je n’ai absolument aucune compréhension de ce que représente M. Cochard, à la fois des idées et des manières.

rolla2

– 22.01.2021 à 11h14
Permalien

Aidenbaum, Cochard, Girard … la Mairie de Paris est un vrai Lupanar: c’est le travailleur acharné. Qui nettoiera les écuries d’Augean?

josew2

– 22.01.2021 à 11h00
Permalien

Ici, le viol, ainsi que le vol et les assassinats, deviennent une spécialité de la gauche. Au lieu de supprimer l’extrême gauche, Monsieur Macron, peut-être devrions-nous simplement interdire toute la gauche, surtout en ce siècle.

ericpin8830

– 22.01.2021 à 9h37
Permalien

On ne sait même pas si ce Guillaume TT existe … encore une fois la présomption d’innocence est gravement abusée … mais cette photo de l’arroseur en train d’être arrosé est toujours drôle!

Corto

– 22.01.2021 à 9h36
Permalien

amaur1

– 22.01.2021 à 9h21
Permalien

Puisqu’il n’y a pas de fumée sans feu, Hidalgo est vraiment doué pour recruter ses adjoints.

josew2

– 22.01.2021 à 11h02
Permalien

bedub1

– 22.01.2021 à 9h18
Permalien

Autant de belles personnes autour de Sœur Anne … Audrey doit creuser profondément dans les champs pour nettoyer l’endroit … Après que les mariages blancs de l’ancienne majorité PCF à Saint-Denis ont été négociés, le goulag doit être restauré . …

Après une semaine marquée par l’évacuation des migrants de la place de la République à Paris et l’affaire avec Michel Zecler, le ministre de l’Intérieur était en …

Ref: https://www.valeursactuelles.com