World news – Reconfinement: «Nous avons maintenant un horizon», estime Karine Lacombe, spécialiste des maladies infectieuses

0
11

Karine Lacombe, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine de Paris (XIIe siècle), qui traverse cette crise depuis un an, sait que les prochaines semaines seront difficiles. Mais l’endiguement donne enfin une perspective.

Le Premier ministre vient d’annoncer la restriction de 16 départements, dont celui d’Ile-de-France. Quelle est votre réaction?

KARINE LACOMBE. C’était la bonne décision, elle est conforme à la menace pour la santé. Cependant, le gouvernement n’a pas opté pour un confinement strict mais a trouvé un compromis entre la nécessité de contrôler l’épidémie et l’acceptation sociale. Le voyage n’est pas limité dans le temps, le couvre-feu sera reporté à 19 heures. Cette mesure concerne donc principalement les rassemblements sociaux. J’espère que cela fonctionnera.

Comment l’hôpital saura-t-il qu’il y a aujourd’hui autant de patients en soins intensifs qu’il y en avait au plus fort de la deuxième vague en novembre?

Nous avons cette situation depuis la première vague n’est plus connue. Augmenter le nombre de patients est très important et nous ne sommes qu’au début. Nous continuerons à déprogrammer, ouvrir les lits pour faire face au moment où la courbe se plie. Ce sera difficile, mais maintenant nous avons un horizon! Il est très important. Tout le monde est épuisé, de nombreux soignants sont en arrêt maladie. Nous lançons donc un appel au temps intermédiaire, mais le temps intermédiaire ne vient pas au dernier moment. En conséquence, les infirmières doivent faire des heures supplémentaires. La plupart du temps, je passe plus à soutenir mes équipes qu’à m’occuper des malades.

Je les écoute beaucoup et leur dis aussi que nous sommes une équipe, que nous affrontons la maladie ensemble et que nous faisons un excellent travail. travail dont notre plus grande fierté est que les patients quittent notre service sur leurs deux pieds. Je leur dis que nous allons sortir d’ici, nous verrons le bout du tunnel, mais il reste encore quelques semaines difficiles à venir. Chaque jour, nous nous battons minute par minute pour les vaccinations contre Covid et les fausses nouvelles.

Absolument. C’est vraiment une nouvelle épidémie. Grâce à la vaccination, nous voyons beaucoup moins de personnes âgées, mais plus de jeunes et de femmes. Ils ont entre 30 et 60 ans et la plupart des facteurs de risque sont l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle. C’est le résultat de la variante anglaise, qui est beaucoup plus contagieuse et provoque des symptômes plus longs. La durée du séjour à l’hôpital a donc augmenté.

De nombreuses familles semblent refuser de permettre à un parent malade d’être évacué vers d’autres régions. Faites-vous également cette observation?

Bien sûr, c’est à la fois problématique et compréhensible. Lors de la première vague, les visites de soins intensifs étaient interdites, au final cela n’a pas beaucoup changé si un être cher était loin ou proche de sa famille. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je pense aussi que l’individualisme est plus prononcé qu’il y a un an. Les gens se disent pourquoi nous devrions faire un effort; après tout, il leur suffit de trouver d’autres solutions. C’est aussi une conséquence d’en avoir marre.

Oui, excellent! De plus, nous ne comprenons toujours pas pourquoi il a été mis en pause pendant 48 heures. Les signaux auraient dû nous inciter à accroître la vigilance plutôt qu’à suspendre la campagne. De nouveaux chiffres viennent de baisser et montrent que grâce au vaccin, le nombre de contaminations est également en baisse chez les soignants et l’absentéisme. C’est un soulagement.

Titres associés :
Covid-19: l& # 39; L’épidémiologiste Karine Lacombe trouve " un impact sur la dynamique de & # 39; épidémie " parmi les superviseurs …
Reconfinement: » Désormais , nous avons un horizon « , déclare Karine Lacombe, spécialiste des maladies infectieuses
Karine Lacombe confirme la réorganisation de 16 départements: » C& # 39; était la bonne décision « 

Ref: https://www.leparisien.fr

Partagez avec vos proches

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]




PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES: