World news – Renault vend la Fonderie de Bretagne pour faire des économies

0

Défis

voiture

Messages automatiques

Par

Challenges.fr

le 3 novembre 2021 à 22h21

4 min de lecture

Le Groupe Renault sacrifiera La Fonderie de Bretagne pour son plan d’épargne et recherche un repreneur pour cette usine du Morbihan, où travaillent environ 350 salariés.

Les salariés bloqueront l’accès à la Fonderie de le 25 mai 2020 Bretagne à Caudan (Morbihan) pour protester contre l’éventuelle fermeture de l’usine par Renault.

La direction du groupe a confirmé jeudi 11 mars au Comité Social et Economique (CSE) de la Fonderie Bretagne, qu’il était à la recherche d’un acheteur. Il lui semble « plus susceptible de maintenir les activités et les emplois », explique Renault dans un communiqué.

Déjà en difficulté et accablé par la crise sanitaire, le constructeur français a annoncé début 2020 un plan d’économies de plus de 2 milliards euros sur trois ans, les 4 600 suppressions d’emplois de 48 000 en France et plus de 10 000 à l’international. Début 2020, il a annoncé un milliard d’économies supplémentaires. Pour surmonter la crise, le groupe a également eu droit à un prêt bancaire de cinq milliards d’euros garanti par l’Etat français.

La Fonderie de Bretagne a été fondée à Caudan dans le Morbihan depuis 1965 et fabrique des bras de suspension, des collecteurs d’échappement et des coudes comme ainsi que les différentiels de vitesse ici. Elle emploie 350 personnes.

Renault avait déjà vendu la fonderie à Teksid-Fiat en 1999 avant sa reprise en 2009. L’Etat et les collectivités locales avaient soutenu ce rachat à hauteur de cinq millions d’euros « pour maintenir l’emploi ».

Le président de Renault, Jean-Dominique Senard, avait évoqué cette usine bretonne au printemps 2020, qui « ne faisait pas partie de la Renault – Le groupe doit rester « . À l’été 2020, le constructeur d’Advancy a demandé une revue stratégique de l’usine.

« Cette analyse conclut que le site doit diversifier ses activités et réduire encore ses coûts de production », a déclaré jeudi la direction de Renault, citant sur « les évolutions de l’automobile vers des véhicules plus légers, la concentration des acteurs du secteur de la fonderie et l’utilisation du » plan d’austérité du groupe « .

 » Ce n’est pas une surprise, mais c’est une trahison « , a déclaré l’AFP, la CGT- Déléguée Maël Le Goff, à la sortie du CSE: « Ce qui nous indigne de cette histoire, c’est qu’après un incendie en 2019, les salariés ont tout fait pour reconstruire les outils de travail » et ont dû lutter avec le travail et des changements d’horaire, pour dire à la fin que nous allons « .

Le syndicaliste promet » action « avant le prochain CSE, qui est prévu pour le 22 mars. « Nous pouvons comprendre la colère du staff face à cette accélération soudaine. Nous nous sommes battus pour que cela ne se termine pas il y a un an », a déclaré à l’AFP Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne.

pour l’avenir de ce site et de ses collaborateurs. Renault nous doit transparence et respect des engagements pris. Fabrice Loher (Maire de Lorient et Président de la Métropole) et moi demandons une rencontre rapide à ce sujet avec Bruno Le Maire, Ministre de l’économie.

Fabrice Loher a ajouté à l’AFP: « Il y a 350 emplois en jeu, ce qui a un impact énorme sur la région de Lorient. Renault doit s’engager auprès des élus locaux. » De son côté, Renault s’engage à «poursuivre le dialogue avec les partenaires sociaux et les acteurs de la région» afin d’identifier un repreneur «le mieux placé pour assurer la pérennité des activités et des emplois».

Renault a déjà terminé en 2020, la réduction de 2500 emplois dans l’ingénierie et dans le tertiaire par départs volontaires a été négociée. Le groupe a également décidé de fermer son usine de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et de convertir son usine de Flins en centre de recyclage de véhicules et de batteries, supprimant ainsi des centaines d’emplois.

Next Signifie qu’il réduira son investissement en recherche et développement et réduire sa capacité de production en ajustant les usines pour qu’elles fonctionnent à pleine capacité. Renault a déjà réalisé 60% des économies annoncées en un an, contre 30% qui avaient été prévus, a salué la direction début 2021.

Le groupe a également annoncé jeudi qu’il vendrait ses parts dans Daimler – Group, la société mère de Mercedes, vendra. Le produit de cette cession, soit environ un milliard d’euros, devrait lui permettre d’accélérer le désendettement du secteur automobile et d’être dans le rouge de 3,6 milliards d’euros fin 2020.

Renault
Bretagne

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges .fr écrire

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en contactant abonnements @ Challenges écrire .fr

Ref: https://www.challenges.fr

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour: