World news – À Washington, Trump exhorte les partisans à rester pacifiques

0
13

Défis

monde

États Unis

Par

Défis

le 1er juin 2021 à 21h19, mis à jour le 1er juin 2021 à 22h41

Des milliers de manifestants pro-président Donald Trump ont pris d’assaut le Capitole à Washington mercredi, brouillant la session du Congrès qui était censée confirmer la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle du 3 novembre mercredi.

Des milliers de partisans de Donald Trump est entré au Capitole le mercredi 6 janvier, où le Congrès devait discuter de la confirmation de l’élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis. Le Sénat et la Chambre ont cessé leurs activités et Donald Trump a exhorté ses partisans à rester pacifiques sans leur demander de quitter les lieux. Les deux chambres, le Sénat et la Chambre des représentants, ont été arrêtées et des élus ont dit aux députés de mettre des masques à gaz et de s’allonger par terre.

Une femme a été blessée par balle dans le Capitole. Elle a reçu une balle dans l’épaule, selon un agent cité par le Washington Post. Elle a été évacuée sur une civière. Selon CNN, elle est dans un état critique. Le maire de Washington a ordonné un couvre-feu dans la capitale fédérale de 18 heures (23 heures GMT) à 18 heures jeudi matin.

Des membres de la Garde nationale de Washington et de la Virginie et du Maryland voisins ont été mobilisés pour essayer pour rétablir l’ordre dans la capitale fédérale en proie à une situation insurrectionnelle. Ce déploiement de renforts armés a été annoncé par la Maison Blanche, ainsi que par Ralph Northam, gouverneur démocrate de Virginie, et Larry Hogan, dans le Maryland.

Plusieurs élus du Congrès des États-Unis ont dénoncé une tentative de coup d’État par des partisans de Donald Trump, qui a réussi à pénétrer dans le Capitole. Les mêmes élus ont prévenu que cette action était vouée à l’échec. « Nous assistons à une tentative de coup d’État encouragée par le criminel de la Maison Blanche. Elle est vouée à l’échec », a tweeté le représentant démocrate William Pascrell, faisant référence à Donald Trump. « Ce n’est pas une manifestation. C’est une tentative de coup d’État », a déclaré l’élue Diana DeGette, dénonçant « l’anarchie fomentée par notre propre président ».

Les manifestants ont pris d’assaut les débats de la Chambre des représentants, ont envahi les terrasses du Capitole et évacué les bâtiments du congrès peu de temps après que le vice-président Mike Pence a annoncé qu’il ne pouvait pas résister à la confirmation de la victoire de Joe Biden.

BREAKING: les partisans de Trump ont percé le bâtiment du Capitole, démoli quatre couches de clôtures de sécurité et tenté d’occuper le bâtiment – Combattre la police fédérale débordée
C’est la chose la plus folle que j’aie jamais vue de ma vie. Des milliers, la police ne peut pas les arrêter pic.twitter.com/VVdTUwV5YN

« Nous prenons le contrôle de la maison », « c’est notre parlement », a déclaré à l’AFP un manifestant anonyme. Dans une lettre publiée quelques minutes avant l’ouverture de la session du Parlement américain, Mike Pence a déclaré que les «restrictions» de la Constitution ne lui permettaient pas de modifier les résultats du vote du 3 novembre soumis par les États. Le vice-président répondait directement à Donald Trump, dont il est le lieutenant fidèle depuis quatre ans.

Dans un geste extraordinaire qui restera probablement dans l’histoire, le milliardaire républicain a décidé de défier le Congrès en attirant des dizaines de milliers de ses partisans. à Washington. Mais la manifestation s’est intensifiée. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour évacuer les partisans de Donald Trump qui sont entrés par effraction dans la scène préparée pour l’assermentation de Joe Biden le 20 janvier.

Alors que la situation s’aggravait, Donald Trump a exhorté ses partisans enfin pour rester paisible sur Twitter. « Soutenez la police du Capitole et la police. Ils sont de notre côté. Restez en paix! », Écrit Donald Trump sur Twitter.

Veuillez soutenir notre police du Capitole et notre application de la loi. Vous êtes vraiment du côté de notre pays. Restez en paix!

Plus tard, il a publié une vidéo sur Twitter exhortant ses partisans à «rentrer chez eux».

«Si Mike Pence fait ce qu’il faut, nous gagnerons les élections. S’il ne le fait pas fait, ça va être un triste jour pour notre pays », a-t-il déclaré plus tôt dans la journée, laissant entendre qu’il doutait de l’attitude de leur numéro deux.

Avant que les débats ne deviennent confus, Mike Pence avait commencé la session conjointe du Chambre et Sénat, qui ont dû officialiser le vote de 306 électeurs en faveur de Joe Biden contre 232 pour Donald Trump. Selon la constitution, son travail consiste à «ouvrir» les certificats envoyés par chacun des 50 États afin de transmettre les votes de leurs grands électeurs. Seuls les élus peuvent remettre en cause les résultats dans certains états.

Au début de la session, les républicains se sont opposés aux résultats des élections dans l’état d’Arizona. Les deux chambres se sont ensuite séparées pour en débattre. De plus en plus isolé, le président américain Donald Trump a attaqué mercredi son propre camp républicain juste avant que le Congrès n’approuve la victoire de Joe Biden. Les ténors républicains sont « faibles » et « pathétiques », il s’est lancé sous un ciel lourdement assombri à des dizaines de milliers d’adeptes

« Nous n’abandonnerons jamais. Nous n’admettrons jamais la défaite », a-t-il insisté. Mais son entêtement à nier l’élection de Joe Biden divise le Parti républicain.

« Si cette élection était invalidée sur de simples allégations des perdants, notre démocratie entrerait dans une spirale mortelle », a répondu Mitch McConnell, qui Chef républicain au Sénat. Pour sa part, le dirigeant démocrate Chuck Schumer a déclaré que les républicains qui soutiennent Donald Trump ont été liés à «une tentative de coup d’État».

Toujours dans son fief de Wilmington, Joe Biden a promis «l’unité» et «l’action» aux Américains après avoir a remporté deux élections sénatoriales tenues mardi en Géorgie et était censé lui donner la majorité à la Chambre des lords.

Le candidat démocrate Raphael Warnock a battu le sénateur républicain Kelly Loeffler et est entré dans l’histoire en devenant le premier sénateur noir de ce sud L’État a été élu. « Ce qui s’est passé hier (mardi) soir est extraordinaire », a déclaré à CNN le pasteur de 51 ans d’une église d’Atlanta où Martin Luther King officiait.

L’autre démocrate en lice, Jon Ossoff, est également apparu pour pouvoir surprendre le sénateur républicain David Perdue. Les grandes télévisions américaines ne l’ont pas encore désigné vainqueur. Si sa victoire est confirmée, Jon Ossoff, 33 ans, deviendra le plus jeune sénateur démocrate depuis … Joe Biden (1973).

Les démocrates, comme les républicains, auraient 50 sièges au Sénat. Mais comme le prévoit la constitution, le futur vice-président Kamala Harris aurait le pouvoir de décider des votes et donc de faire pencher la balance du côté démocratique.

La performance démocratique dans ce grand État du sud traditionnellement conservateur est un terrible revers pour le Grand Old Party. Et si le doublé était confirmé, les républicains verraient la prestigieuse chambre haute s’échapper après avoir perdu la Maison Blanche.

États Unis

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements @ Challenges .fr

Votre adresse sera utilisée pour envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements @ Challenges .fr

Titre associé :
Coronavirus: 277 décès supplémentaires en 24 heures fr France
Une femme blessée par balle au Capitole est morte
Le Drian condamne la violence à Washington
En Washington exhorte Trump à rester pacifique

Ref: https://www.challenges.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]