Des allégations relayées depuis quelque temps sur les réseaux sociaux faisant état de l’achat par l’actuel MINEE d’une maison à 2 milliards à Douala sont dénuées de tout fondement.

Des ennemis de Gaston Eloundou Essomba qui avancent masqués veulent lui coller une fausse affaire sur le dos. Le grand mensonge est distillé à travers les réseaux sociaux, des outils de prédilections pourtous ceux qui sont incapables d’assumer leurs déclarations. La fausse accusation portée contre le ministre de l’Eau et de l’Energie fait état de ce que celui-ci aurait acheté une maison à 2 milliards de FCFA à Douala et plus précisément au quartier Bonapriso, du temps où officiait comme directeur général de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP).

Après vérification, il ressort qu’il y a eu méprise sur un dossier qui portait sur une négociation d’achat d’une résidence qui devrait abriter les services de la SCDP à Douala. Les faits En janvier 2018, la SCDP décide d’acheter une villa appartenant nommé Pounde Polycarpe, l’un des fils de Marcel Niat Njifenji, actuel président du Senat. Des témoins vivants qui peuvent aider ceux qui s’intéressent au dossier de recouper l’information à la bonne source. Celui-ci exige donc 800 millions de FCFA, un montant non négociable. Mais la SCDP propose 500 millions. Une offre que le propriétaire rejette.

Ce refus mettra fin à la négociation. Depuis lors, il n’y a plus jamais eu de contact entre Gaston Eloundou Essomba et M. Pounde Polycarpe. Une version que les proches du propriétaire confirment. Il est important de rappeler que la Société camerounaise des dépôts pétroliers louait cette villa depuis plusieurs années. Des sources à la SCDP confient que la société tente d’acheter cette villa quand son propriétaire a décidé de la vendre. Ayant donc servi de local depuis plusieurs années, le management a cru devoir faire une bonne affaire en l’achetant pour qu’elle devient la propriété de la SCDP si le prix est abordable afin d’éviter la location à durée indéterminée.

Malheureusement, le prix du propriétaire est hors de portée de la trésorerie de la société pétrolière. C’est la fin des négociations. Les services du cadastre dans la région du Littoral affirment que cette résidence a effectivement été achetée non pas par Gaston Eloundou Essomba, ni par la Scdp mais par un particulier dont on ne reconnaît pas de lien avec le ministre de l’Eau et de l’Energie mis aujourd’hui sur la sellette par quelques personnes agissant dans l’ombre pour des desseins inavoués.

A ceux qui agissent dans l’ombre pour salir l’image de leurs collègues et frères, il est important de comprendre que les dossiers traités dans le cadre de l’Opération Epervier reposent sur des faits vérifiables et vérifiés, montés par des limiers du Contrôle supérieur de l’Etat et du Tribunal criminel spécial est non sur de vulgaires allégations mensongères distillées à travers des réseaux sociaux.

Source: L’Accent Hebdo No 105

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here