Partagez avec vos amis

La sixième édition de la cérémonie de récompense des acteurs du showbiz africain « Afrima » s’est tenu samedi Lagos (Nigéria). Les « All African Music Awards » ont attribué le prix du meilleur artiste masculin de l’Afrique centrale au Camerounais Salatiel.

Né à Tiko, sixième d’une famille de neuf enfants, de parents tous deux pasteurs, il passe un baccalauréat scientifique en 2005 et réussit le concours d’entrée à la faculté de médecine de Yaoundé1.
En parallèle il découvre la musique et abandonne définitivement la médecine en 2007, au grand dam de ses parents. Il écrit des textes pour le gospel, anime une chorale dans une banlieue de Yaoundé, apprend à jouer le piano, la guitare, la batterie et crée son propre groupe, Salas Band. Il fait la connaissance de deux artistes, Mr Leo et Blaise B., qu’il produira quelques années plus tard1.

En 2010, avec un autre groupe, Da Thrill, il gagne la première place au Cameroun et la seconde en Afrique lors du concours Nescafé Africa. Cette victoire lui ouvre des portes à Dakar où il rencontre Daara J, Toofan ou Youssou N’Dour. Après quelques années difficiles, il fonde en 2013 son label Alpha Better Records, qui acquiert « la réputation d’être une machine à tubes ». Salatiel se flatte d’avoir « arrangé au moins trois mille chansons de différents styles, produit cent albums pour trois cents artistes » en l’espace de dix ans.

Après le Cameroun et l’Afrique, notamment grâce à son grand succès Toi & Moi en 2017, il accède à une consécration internationale à près de 32 ans, lorsque Beyoncé lui propose2 de participer à l’album The Gift3, bande originale du film Le Roi Lion – remake du film d’animation éponyme de Disney – qui sort en 2019.

Source: Camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here