Arrestation de Blanche Bailly : Nourane Foster règle ses comptes avec la police, voici les détails!

0

La députée du PCRN, Nourane Foster s’invite dans l’affaire Blanche Bailly. Dans une publication sur sa page Facebook, elle dénonce l’attitude des policiers camerounais qui selon elle, ont réduit l’artiste Blanche Bailly à une receleuse. « Réduire une artistise camerounaise de renommée internationale comme Blanche Bailly à recéleuse d’un frigo volé à Buea est tout simplement indigne.

Protégeons nos monuments et nos Ambassadeurs. Ça fait vraiment mal tout ça », a-t-elle déclaré.

La prise de position de Nourane Foster ne surprend point. La députée a vécu des scènes similaires avec la police camerounaise. En effet, les Camerounais se rappellent encore de la violente altercation entre la militante du PCRN et un agent de la police le 20 juillet 2021 à Bafoussam. La députée avait voulu forcer un barrage érigé pour protéger la communauté musulmane durant leur prière. Depuis, Nourane aurait vraisemblablement gardé une dent contre les hommes en tenue.
La réaction de Nourane Foster a choqué certains internautes qui pensent qu’elle n’est pas assez mature pour les responsabilités qu’elle occupe. « Venant d’une personnalité c’est vraiment déplorable. Donc il y a une différence entre receleuse artiste et nous le bas peuple. On comprend vraiment où nous sommes et qui est qui derrière qui et à cause de qui et les cries dans enfants du NOSO ne sont-ils pas perçantes ? Les cris des enfants orphelins du NOSO qui pleurent. Ces cris la ne vous disent rien ? Dans les pays développés les soi-disant monuments sont là pour prôner le bon exemple mais ici on doit les protéger », commente un internaute.

Frigo volé

Klein Reporter explique pourquoi l’artiste a été arrêtée

« Tout part d’un réfrigérateur qui est au centre de l’arrestation de Blanche Bailly.

Blanche aurait acheté le réfrigérateur à quelqu’un qui n’en est pas le propriétaire à un prix très bas à Buea.

Le propriétaire du réfrigérateur, une célébrité également au Cameroun, a signalé la disparition du réfrigérateur ainsi que d’autres biens à la police et la personne qui a vendu le réfrigérateur a été arrêtée après enquête par la police nationale Camerounaise.

Au moment où le propriétaire de l’outil volé a découvert que Blanche Bailly était l’un des acheteurs des objets volés, il a contacté Bailly à plusieurs reprises ceci par l’intermédiaire de la police nationale camerounaise par respect pour son statut mais en vain, afin qu’elle lui rembourse le bien volé, mais Blanche l’a ignorée.

Les officiers de police qui enquêtaient déjà sur l’affaire ont reçu une information selon laquelle Blanche avait l’intention de déplacer le réfrigérateur à Douala et un ordre d’arrestation a été donné.

Lorsque la police est arrivée à son domicile, Blanche avait un camion garé à l’extérieur, prêt à partir, mais elle était en direct sur Facebook en train d’interagir avec ses fans selon klein Reporters.

La police a respectueusement frappé à sa porte et s’est présentée contrairement à ce qu’on voit dans des vidéos sciemment segmentées sur la toile .
Blanche a commencé à crier et à informer ses fans de la présence de la police, comme si elle savait qu’ils allaient venir et qu’elle voulait les mettre en lumière.

Finalement, elle a ouvert la porte et a commencé à s’adresser maladroitement à l’agent de la police nationale Camerounaise, en mettant en scène son arrestation, tout en filmant. Prenant pour bouclier un bébé.

Les agents (2) lui ont parlé poliment et elle a commencé à crier et à les attaquer tout en disant le contraire à ses fans.
Les officiers ont dû rappeler leur poste et leur supérieur leur a dit de l’emmener avec eux.

Source: camerounweb

 

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire