Lors de la 7esession de plein droit vendredi dernier à Yaoundé, les membres du Conseil ont dressé un bilan du scrutin dont ils ont salué l´organisation

C´est la première session au lendemain de l´élection présidentielle du 7 octobre dernier. Les membres du Conseil électoral d´Elections Cameroon (Elecam) se sont réunis vendredi dernier à Yaoundé pour la 7e session de plein de droit. Deux objets phares à l´ordre du jour : le rapport des descentes des membres sur le terrain du 04 au 10 octobre, ainsi que le bilan non exhaustif du scrutin du 07 octobre dernier. Dans son propos liminaire, Enow Abrams Egbe a salué les efforts de tous les acteurs pendant le processus.

 

C´est grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs du processus électoral qu´on aura atteint l´objectif de renforcer la démocratie et la stabilité du pays », a t-il relevé. Ainsi, électeurs, administration, candidats, organismes nationaux et internationaux, ainsi que les organisations de la société civile et les professionnels des médias ont vu leur travail salué par Enow Abrams Egbe.

Sans oublier le personnel d´Elecam, au four et au moulin. Même s´il a déploré l´attitude quelque peu ambigüe de certains représentants ou candidats qui se sont plus ou moins livré à des excès verbaux », le président du Conseil électoral a toutefois relevé la hargne, la mobilisation, et le sens élevé de responsabilité qu´ont démontré les candidats tout au long de la campagne électorale ». En ce qui concerne le scrutin, le Conseil électoral souligne que l´élection s´est déroulée dans une atmosphère de calme et de sérénité.

Bien qu´il déplore l´absence de représentants des candidats dans plusieurs bureaux de vote, malgré les rappels d´Elecam. Il a d´ailleurs félicité le directeur général des élections, Erik Essousse, et son équipe, pour le travail abattu à cet effet. Maintenant que la Commission de recensement général des votes poursuit son travail afin de le transmettre au Conseil constitutionnel, Enow Abras Egbe a exhorté les candidats à faire montre de retenue et d´attendre la proclamation des résultats.

 

Dans la même lancée, l´ins tance prépare déjà les échéances de 2019, notamment les élections législatives et municipales. Les périodes d´adversité ont au moins un avantage, celui de resserrer les ranges ».

Cette session a également été l´occasion pour les membres du Conseil électoral d´avoir une pensée pour un agent de maîtrise en service à l´antenne communale Elecam de Minta, décédé suite à un accident de la circulation, et de deux autres, grièvement blessés, alors qu´ils se rendaient à NangaEboko.

Source: Cameroun tribune

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here