Initialement prévu chez Me Yondo BLACK, la police a rapidement quadrillé les alentours du domicile de l’ancien batonnier, et c’est par astuce que la presse et quelques ténors du MRC se sont retrouvés au domicile de Mr Dzongang.

Alors que Mr Dzongang venait à peine de terminer son discours pour passer la parole au jeune Wilfrid, Me Yondo Black reprend la parole pour encourager le jeune Wilfrid sur sa destérité lors de cette campagne électorale.

Puis autour de 11h30, heure locale, alors que Me Yondo Black continuait ses propos que l’on verra surgir 2 polociers, un, en civile et l’autre en tenue pour demander d’interrompre de la réunion sous prétexte que le préfet du Wouri l’a interdite.

A l’heure ou nous mettions sous presse, un renfort de policiers se dirigeait au domicile d’Albert Dzongang afin de dispercer la presse et les membres du MRC.

Source: Camer.be

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here