Selon le SDF, certains membres du régime de Paul Biya sponsorisent des groupes armés dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du pays.

Réuni ce week-end à Yaoundé, le Comité exécutif national (NEC), du parti a condamné la récente vague de violence dans les régions anglophones.

L’attaque des convois des gouverneurs des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, l’incendie de l’hôpital de Kumba, ainsi que des attaques contre des étudiants et des enlèvements de civils ont été parmi les atrocités commises ces derniers mois qui ont attiré l’attention du parti.

Ainsi, le parti a déclaré que de tels actes commis par des groupes armés pourraient être parrainés par certains membres du régime de Biya, pour leurs intérêts égoïstes.

Outre, le SDF a critiqué les autorités, pour avoir contraint des civils sans protection à risquer leur vie pour s’acquitter de devoirs civiques tels que voter malgré l’insécurité qui règne dans ces régions.

Le parti a condamné toutes les formes de violence, quelle qu’en soit l’origine, et a de nouveau appelé à un cessez-le-feu et au dialogue, seul moyen selon lui, de sortir de la crise.

Source: 237actu.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here